Cover image

© iStock

Science

Une nouvelle zone océanique a été découverte avec ses dizaines d'espèces de poisson inconnues 

Les océans restent inconnus pour l'Humain: on a exploré que 5% des fonds océaniques. Alors, il n'est pas vraiment étonnant de découvrir de nouvelles zones sous-marines en 2018. C'est le cas aux Caraïbes où des chercheurs ont découvert une nouvelle zone océanique: le Rariphotique. Bien sûr, cela implique la découverte de nouvelles espèces de poisson. 

70% du globe terrestre est recouvert d'eau mais dans les océans, seulement 5% des fonds marins ont été explorés. Alors, on peut facilement faire de nouvelles découvertes. Dans le sud des Caraïbes, près de Curaçao, on a trouvé une toute nouvelle zone océanique que les chercheurs ont nommée Rariphotique. Elle est située entre 130 et 300 mètres de profondeur. 

Cela intéresse vraiment les biologistes puisque cette zone abrite de nouvelles espèces de poissons qui sont venus se réfugier du réchauffement des eaux de surface et de la pollution des récifs coralliens. Alors, les nouvelles espèces sont légion et les découvertes sont nombreuses. 

À la recherche de récifs

En fait, les récifs qui se trouvent près de la surface subissent les effets du réchauffement climatique et de la pollution des océans. Les recifs se détériorent petit à petit alors les chercheurs ont essayé d'en trouver d'autres, plus profonds. 

"On estime que 95 % de l’espace habitable de notre planète est dans l’océan", explique Carole Baldwin, conservatrice des poissons au Musée national d'histoire naturelle du Smithsonianvet auteure principale de l’étude. "Pourtant, seule une fraction de cet espace a été explorée, ce qui est compréhensible pour des zones situées à des milliers de kilomètres au large et à des kilomètres de profondeur, mais les récifs profonds tropicaux sont juste en dessous des récifs peu profonds et très étudiés." 

30 nouvelles espèces, 4.500 poissons différents

Depuis la découverte du Rariphotique, les chercheurs ont identifié 4.500 poissons différents. Pour les trouver, les biologistes ont du faire plusieurs expédition dans de petits sous-marins capables de descendre jusqu'à 300 mètres de profondeur. 

En fait, ces espèces ressemblent beaucoup à celles que l'on trouve dans les récifs connus. Mais d'autres part, ces "nouveaux" poissons ressemblent également aux espèces que l'on trouve dans les eaux très profondes que l'on appelle abysses. Mais contrairement aux créatures abyssales, les nouvelles espèces sont beaucoup plus colorées. Pour le moment, sur une zone de 200 mètres carré, les chercheurs ont découvert 30 nouvelles espèces sous-marines.  

Lire aussi: