Cover image

© Pixabay/Simon Westermair

Lifestyle

C'est ici que les personnes vivent le plus longtemps au monde              

Les habitants de la principauté méditerranéenne de Monaco bénéficient de la plus grande espérance de vie au monde. Bien entendu, le climat doux de la Méditerranée et un revenu supérieur à la moyenne y sont certainement pour quelque chose. Toutefois, les personnes de petits Etats avec des volumes de population plus restreints tendent à vivre des vies plus longues que dans le reste du monde.  

Peu de recherches existent à ce sujet, explique le site d'informations Ozy.

Richesse

En 2017, le CIA World Factbook a estimé la durée de vie moyenne des habitants de Monaco à 89,4 ans, soit quatre ans de plus que le Japon qui occupe la deuxième place mondiale avec une espérance de vie moyenne de 85,3 ans. Une partie du record de longévité de Monaco est probablement liée à la richesse de la principauté. Monaco se situe à la troisième position dans la liste des pays riches avec un revenu par habitant de 115.700 dollars.

Cependant, les petits pays qui ne connaissent pas la richesse monégasque ont également une population avec une espérance de vie étonnamment longue. Rien qu'en Europe, outre Monaco, Saint-Marin, l'Islande, Andorre, le Luxembourg, le Liechtenstein, Jersey, Guernesey et l'île de Man se classent parmi les 30 premiers pays avec l'espérance de vie la plus élevée.

"Bien que tous ces pays - à l'exclusion de Jersey - figurent également parmi les trente pays les plus riches du monde, leurs revenus et leurs systèmes de santé varient énormément", explique Ozy. "A Jersey et à Guernesey, une assurance privée est nécessaire pour une grande partie des établissements de santé. D'un autre côté, Monaco et Andorre ont recours à la sécurité sociale générale, comparable à la France voisine . Néanmoins, les Monégasques et les Andorrans jouissent d'une plus grande espérance de vie que les Français."

Rythme de vie

"Il existe peu de recherches sur les raisons pour lesquelles les personnes dans ces petites villes ont tendance à mener une vie anormalement longue", souligne Ozy. Selon Christiaan Klieger, auteur de The Microstates of Europe, la richesse est certainement un "facteur sous-jacent", mais il existe d'autres éléments potentiels qui pourraient expliquer cette durée de vie plus longue. "Je pense au régime méditerranéen de Monaco qui est composé de beaucoup de poisson et de légumes frais. Par ailleurs, il y a également une réduction du stress au sein de la plupart des micro-Etats car ils sont composés de petites villes plutôt que de villes animées."

Lire aussi