Cover image

© iStock

Economie

Pourquoi la baisse des vente de cigarettes est une mauvaise nouvelle pour l’État belge

Mauvaise nouvelle pour les marques de cigarettes en Belgique. Les ventes des paquets de cigarettes et de tabac ont baissés. Ce qui est aussi une mauvaise nouvelle pour... les finances du pays.

En 2017, les ventes de tabac ont baissé de façon impressionnante, révèle Sudpresse aujourd'hui sur base d'un communiqué officiel. Les ventes de cigarette ont baissé de 6,12% et celles de tabac à rouler de 17,15%. Pour l'État belge, cela représente une perte de 76,83 millions d'euros: 40,24 millions des accises et 36,59 millions de la TVA.

En instaurant le tax-shift en novembre 2015, le gouvernement Michel espérait obtenir le contraire. Le gouvernement fédéral tablait sur une hausse des rentrées fiscales de 75 millions d'euros. Ajouté aux 76,83 millions cités précédemment, cela représente 151,83 millions d’euros que le gouvernement n'a pas obtenu.

Pays voisins

Niveau chiffres, les Belges ont acheté 9,55 milliards de cigarettes. Ce qui fait 622,47 millions de moins qu'en 2016, soit 6,12 %. Côté tabac à rouler, les Belges ont acheté 1.554 tonnes de moins que l'année précédente, soit 17,15 %.

Mais cela ne signifie pas pour autant que les Belges fument moins. Ils achètent sans doute moins en Belgique. "Le Luxembourg a bénéficié d’une hausse de ses achats, notamment de la part de Belges", rapporte un spécialiste du secteur à Sudpresse.

La France va augmenter le prix de ses paquets de cigarettes, passant à 10€ pour 2020, ce qui pourrait  motiver certains Français à franchir la frontière pour acheter leurs paquets en Belgique.

A lire aussi