Cover image

© iStock

Economie

6 tués et 328 blessés en 10 ans: l'état des routes wallonnes n'a pas épargné les automobilistes 

Un premier nid-de-poule, une deuxième, puis un troisième, le tout en quelques kilomètres. Pas de doute: on est en Belgique. Si on a tendance à prendre l'état de nos routes en dérision et à en rire, il ne faut pas oublier que ces trous peuvent être dangereux. L'Agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR) a fait les comptes et voici les résultats: 6 décès et 328 blessés en 10 ans à cause des nids-de-poule en Wallonie. 

Les nids-de-poule, si souvent associés aux routes belges sont plus que jamais problématiques chez nous. Avec le froid qui touche actuellement le pays, il risque d'y en avoir encore plus dans le macadam belge. Et évidemment, cela a des répercussions sur la sécurité routière. Car même si ce n'est pas comparable aux risques de la vitesse et de l'alcool, les trous peuvent également tuer.  

L'Agence walonne pour la sécurité routière (AWSR) a compté le nombre d'accidents provoqués par les nids-de-poule sur les 10 dernières années dans le sud du pays. Mais ces chiffres englobent également les incidents liés aux casses-vitesse. 

Amélioration en 10 ans

Cette étude s'intéresse aux années comprises en 2007 et 2016. Entre ces années, des travaux ont été effectués sur les routes et leur état s'est considérablement amélioré. En 2007, on dénombrait 38 accidents corporels incluant des nids-de-poule. Et en 2016, on en comptait "que" 22. Sur ces 10 années, 6 personnes ont malheureusement perdu la vie et 328 ont été blessés à cause des routes en mauvais état. De plus, la plupart de ces accidents ont eu lieu sur des routes où la vitesse était limitée à 50km/h. 

Lire aussi: