Cover image

Comment Ikea essaye de faire revenir les clients dans ses magasins

Cet automne, Ikea Suisse tente une nouvelle expérience avec l’ouverture d’un magasin éphémère en plein cœur de Zurich, qui restera ouvert jusqu’en janvier.


Avec cette initiative, Ikea cherche à se rapprocher des centres-villes et à trouver de nouvelles façons d’attirer des clients qui sont souvent sans voiture et qui préfèrent passer leurs commandes sur Internet.

Des pop-up stores Ikea avaient déjà été installés dans plusieurs grandes villes européennes, mais jamais en Suisse - plus de 10 000 personnes ont fait le déplacement lors du weekend d’ouverture. L’ouverture d’un magasin éphémère fait partie d’une stratégie plus globale qui vise à « ramener les clients dans les magasins » comme l’explique la directrice générale d’Ikea pour la Suisse, Simona Scarpaleggia. En effet, Ikea peine à maintenir l’afflux des clients dans ses magasins physiques.

Par contre, les ventes en ligne ont fait un bond de +20% sur un an et représentent désormais 6% du chiffre d’affaire total. Pour s’adapter, Ikea a lancé une application qui permet d’installer virtuellement un meuble Ikea chez soi grâce à la technologie de réalité augmentée. De plus, 3 points de retrait externes ont été ouverts en Suisse où les clients peuvent retirer leurs commandes passées en ligne, en plus des 9 magasins répartis dans le pays.

Enfin, les prix de livraison ont été fortement réduits : ils sont maintenant déterminés en fonction du montant total d’achat, et non plus selon l’éloignement par rapport au magasin. « Cela nous a permis de doubler les livraisons », explique Simona Scarpaleggia.