Cover image

L'armée allemande se prépare à une désintégration de l'Union Européenne

L’armée allemande a développé un certain nombre de scénarios pour le prochain quart de siècle dans lesquels l'Union Européenne continuerait de se désagréger. C’est ce qu’affirme le magazine allemand Der Spiegel, qui a eu communication d’une étude confidentielle.


Le rapport met en garde que la population pourrait de plus en plus s’identifier avec des groupes ethniques, régionaux ou religieux. Cela pourrait mettre en péril la solidarité européenne, mais aussi les sociétés nationales.

Le rapport a été préparé sur les instructions de Katrin Suder, Secrétaire d’État allemand pour la Défense nationale.

« Dans le dossier, on a tenu compte de 6 perspectives d’avenir possible », écrit Der Spiegel. « Deux scénarios ont une vision optimiste de l’avenir de l'Union Européenne. Dans la meilleure option, le bloc traverse une période florissante, au cours de laquelle elle jouit d’un impact culturel et politique très grand. »

Désintégration


Une autre alternative voit le développement positif d’un certain nombre de grandes régions au sein de l'Union Européenne. Une 3e possibilité présente un statu quo avec une économie forte et de bonnes relations internationales. En revanche, dans les autres scénarios, on envisage un nationalisme croissant, un plus grand contraste entre les régions Est et Ouest, et même une désintégration complète.

Dans le scénario le plus pessimiste, un certain nombre d’états membres suivent l’exemple de la Grande-Bretagne et se séparent de l'Union Européenne. Il est précisé que dans cette situation, tout nouvel élargissement du bloc a été abandonné.

Dans ces circonstances, l’Europe devra également renoncer à sa compétitivité mondiale. De même, dans cette hypothèse, le désordre et le chaos d’un monde en conflit ont également des conséquences importantes pour la sécurité de l’Europe de l’Allemagne.

Selon Der Spiegel, cette étude a été commandée après les actions agressives menées par la Russie à l’est de l’Ukraine, et d’autres signes témoignant de possibles problèmes internationaux. Le rapport qui en est issu devrait aboutir à la détermination d’un plan militaire détaillé pour chaque scénario envisagé.

Der Spiegel note que le rapport a été préparé avant que Donald Trump accède à la présidence des États-Unis et que depuis, la relation entre les États-Unis et l'Union Européenne s’est complexifiée.