Cover image

Comment les enfants de despotes africains étalent leur vie sur Facebook

Les enfants de riches despotes n'éprouvent aucun problème à divulguer sur les réseaux sociaux leur style de vie souvent luxueux et débridé, indiquent certains médias après avoir constaté plusieurs publications réalisées sur Instragram par Robert Mugabe Junior (25 ans) et son jeune frère Chattunga Bellarmine (21 ans), fils du président du Zimbabwe.

Les enfants de riches despotes n'éprouvent aucun problème à divulguer sur les réseaux sociaux leur style de vie souvent luxueux et débridé, indiquent certains médias après avoir constaté plusieurs publications réalisées sur Instragram par Robert Mugabe Junior (25 ans) et son jeune frère Chattunga Bellarmine (21 ans), fils du président du Zimbabwe.


Les documents postés montrent une image de la vie nocturne du duo, qui se serait forgé dans la capitale Harare, une réputation douteuse. Les deux frères sont souvent présents dans des soirées d'autres endroits du monde.

Leur comportement est cependant typique d'autres enfants de despotes d'Afrique et du reste du monde.

Contraste


« Les fils du président Robert Mugabe sont semblables à tous les autres millenials qui exposent leur vie sur les réseaux sociaux », soulignent des observateurs.

Cependant, leur mode de vie luxueux à Johannesburg contraste fortement avec la misère au Zimbabwe, pays où leur père a ruiné l'économie. Le même constat peut être fait par exemple pour Laurewce Lual Malong Junior, beau-fils d'un général du Sud Soudan. Parallèlement, on observe également les excès de Teodoro Nguema Obiand Mangue, le fils du président de la Guinée Equatoriale, poursuivi en France pour le détournement de 100.000 dollars de fonds publics.

Les activités des frères Mugabe sont également vues d'un mauvais oeil.

Le People's Democratic Party du Zimbabwe, conduit par l'ancien ministre des Finances Tendai Biti, accuse ce duo de gaspiller l'argent du contribuable comme s'il s'agissait de confettis.

Au début de cette année, Robert Mugabe Junio et Chattunga Bellarmine ont dû être évacués de Dubaï, avec l'aide de leur père. Selon une série de sources, les frères se seraient livrés à une consommation excessive de drogues et d'alcool. Leur père a affrété un avion de Air Zimbabwe pour sortir les deux frères des Emirats Arabes Unis.

Certains témoins font remarquer que les frères Mugabe n'ont pas suivi un cursus académique et auraient été renvoyés très tôt de divers établissements d'enseignement. Robert Junior serait un talentueux joueur de basket. Cependant, la famille prétend que des sanctions américaines auraient bloqué une carrière pleine de succès pour Junior aux Etats-Unis.