Cover image

La Grèce est le sixième pays de l'UE à autoriser l'usage médical du cannabis

Le Premier ministre Alexis Tsipras a annoncé lors d'une conférence de presse que les médecins grecs pourraient désormais prescrire l'usage du cannabis à des fins médicales. Ainsi, après la République tchèque, la Finlande, les Pays-Bas, le Portugal et l'Espagne, la Grèce devient le sixième pays de l'UE qui opte pour la légalisation de la marijuana à des fins médicales.



Tsipras n'a dévoilé aucun détail concernant la culture et la distribution du cannabis.

Le Premier ministre a confirmé que le cannabis ferait désormais partie de la classe B des médicaments, comme c'est le cas pour la méthadone et l'opium dont les vertus médicales ont été confirmées. Dans la classe A se trouvent notamment l'héroïne, le LSD et la drogue synthétique MDMA.

Une bonne nouvelle pour l'économie


Cette annonce est une bonne nouvelle pour l'économie locale car elle permet la création d'une industrie légale du cannabis. Sur l'île de Crète se trouvent toute une série de cultures illégales de cannabis. L'usage du cannabis à des fins récréatives est très répandu en Grèce, mais il est  cependant rarement sanctionné.

Selon le bureau d'experts Deloitte, la légalisation du cannabis au Canada aboutirait à un marché de 23 milliards de dollars par an, plus que la vente de vin, de bière et d'alcools forts confondus.

Des six pays précités, seul le Portugal a admis l'usage du cannabis à des fins récréatives. Il reste à voir si la Grèce fera de même.