Cover image

La Finlande est l'Etat le plus paternaliste d’Europe

La Finlande est l'Etat le plus paternaliste d’Europe, suivie de la Grande-Bretagne et de l’Irlande, indique le rapport « Nanny State Index » d’Epicenter, un groupe de six think tanks européens qui promeut les politiques de libre-échange.


Dans les trois pays cités, la consommation d’alcool et de tabac est l’objet de taxes importantes. Par ailleurs, ces pays appliquent des règles strictes en ce qui concerne l’interdiction de fumer.

La Hongrie, la Suède, la France et la Lettonie sont pointés par le rapport comme les autres pays aux politiques paternalistes. Par contre, à l’autre extrémité de l’échelle, on trouve la République tchèque et l’Allemagne, pays qui accordent une liberté relative aux citoyens.

« En Finlande, la politique montre une nette préférence pour la promotion d’un mode de vie paternaliste », indique Epicenter. En termes de paternalisme, la Finlande se place en tête des pays européens pour la deuxième année consécutive.

 Santé publique


La Finlande est indéniablement le premier Etat paternaliste en raison de son approche négative de la cigarette électronique, de sa taxe sur les boissons gazeuses sucrées et de son interdiction quasi-totale de la publicité pour l’alcool.

Selon le rapport, l’UE est moins tolérante et plus condescendante.

Après la République tchèque et l'Allemagne, les Pays-Bas, le Luxembourg, la Roumanie, l'Autriche et la Slovaquie sont les pays les plus tolérants de l'Union européenne. La Belgique est à la douzième place. Dans le domaine de l'alcool, notre pays fait preuve d’une attitude tolérante, indique le rapport.

Cette année, le rapport a cherché à déterminer si les taxes sur les graisses et les mesures anti-tabac avaient un impact positif en matière de santé publique.

« Il n’y a aucune corrélation entre les politiques paternalistes d’un Etat et l’espérance de vie de sa population », a constaté le rapport.