Cover image

Zunum sera-t-elle le Tesla de l'aviation ?

Après les voitures hybrides, les avions hybrides promettent d’être the next big thing, du moins c’est ainsi que la startup Zunum Aero voit les choses. Son projet est de faire voler un avion électrique en 2020, tout au moins aux États-Unis.


Zunum Aero est une société de Washington DC. Cela fait déjà 3 ans que son équipe d'ingénieurs et de pilotes travaillent sur ces avions, mais c’est seulement récemment qu’elle a commencé à déposer plusieurs brevets.

Apparemment, la startup a déjà reçu le soutien de deux poids lourds de l'industrie de l'aviation : l’avionneur Boeing et la compagnie aérienne JetBlue.

Des petits avions


Dans un premier temps, Zunum prévoit de construire des petits avions hybrides-électriques qui pourront accueillir jusqu'à 50 passagers. Ces avions, prévus pour 2020, devraient disposer d’une autonomie maximum d’un millier de kilomètres, mais d’ici 2030, celle-ci devrait atteindre près de 1600 kilomètres.

La construction d’un avion hybride n’est pas à proprement parler quelque chose de révolutionnaire de nos jours, mais Zunum a aussi une vision très différente de l'aviation. Dans le système actuel, on passe souvent beaucoup de temps à voyager vers et depuis les aéroports, et dans les aéroports, l’embarquement prend aussi un certain temps.

L'objectif est de faire décoller et atterrir les petits avions hybrides Zunum dans des petits aéroports actuellement peu utilisés.

Des avantages


De plus, cet avion comporte beaucoup d'avantages, en premier lieu pour l’environnement. La startup rappelle que les vols courts produisent jusqu’à 40 % des émissions du total généré par l’aviation. Les avions hybrides volent essentiellement à  l’électricité et n’utilisent le peu de carburant qu’ils consomment que lorsqu’ils en ont vraiment besoin. Dans le cas des vols courts, cette consommation sera vraiment minime.

Dans un pays comme les États-Unis, les gros aéroports récupèrent l’essentiel du trafic national (97 % des vols intérieurs sont concentrés sur 140 hubs). Mais comme les petits aéroports sont connectés au réseau national, il est possible de créer de nombreuses liaisons nouvelles qui pourraient être intéressantes pour les compagnies aériennes. Le prix d'un vol pourrait ainsi être réduit.

On ne sait pas encore quand cet avion hybride s’élancera dans les airs pour la première fois, mais ses concepteurs visent l'horizon 2020.

Zunum Aero n'est d’ailleurs pas la seule à plancher sur les avions hybrides ; l'avionneur Airbus s’est aussi lancé dans de tels développements.