Cover image

Inde : Une économie plus grande que celle des États-Unis en 2040

L'Inde bénéficie de la plus forte croissance économique de la planète, et d’ici 2040, elle devrait dépasser les États-Unis pour devenir la seconde plus grande économie du monde, derrière la Chine.


C’est ce qu’indique le rapport « The World in 2050 » du cabinet de consultants PwC, selon lequel le PIB de l'Inde devrait dépasser celui des États-Unis d’ici 2040, sur la base de la parité de pouvoir d’achat (c’est-à-dire en tenant compte des différents niveaux de prix dans les différents pays).


Ce n’est pas qu’une question de croissance démographique


La croissance rapide de la population indienne joue un rôle évidemment non négligeable dans cette évolution. Mais elle n’est pas l’unique facteur. L’investissement dans l’infrastructure ou dans d’autres technologies permettront des améliorations très importantes de productivité par tête et ils  joueront à cet égard un rôle encore plus important.

Ainsi, l’économie indienne devrait connaître un taux de croissance moyen de 4,9 % par an entre 2016 et 2050, mais seulement 0,7 % de cette croissance proviendront de la croissance de l’accroissement de la population.

Un seul pays aura une croissance encore supérieure : le Vietnam


L’économie indienne est aujourd’hui la 3e plus grande économie du monde, et sa croissance devrait dépasser 7 % en 2017. Pourtant, selon toutes PwC, la croissance d’un autre pays pourrait surpasser celle de l'Inde au cours des 30 prochaines années : il s’agit du Vietnam.

Si les calculs sont corrects, la croissance par tête devrait être de 4,1 % en moyenne au cours de cette période en Inde, alors que celle du Vietnam pourrait atteindre 4,5 %. Cependant, un tel taux de croissance permettra tout de même à l’économie de l’Inde de représenter 15 % du PIB mondial en 2050, alors qu’actuellement, le pays n’en représente que 7 %.

Le niveau de vie


Ce dynamisme de l’économie indienne permettra à des centaines de millions d’Indiens de sortir de la pauvreté. Cependant, tout demeure relatif. PwC rappelle que le PIB de l’Inde par habitant n’atteindra pas le tiers de celui des États-Unis d’ici 2050. Les Indiens devront donc encore attendre avant de bénéficier du même niveau de vie que la plupart des occidentaux.