Cover image

Intelligence artificielle : la machine à laver et le frigo deviennent des détectives

Toute une série d’appareils ménagers de haute technologie pourraient servir à l’avenir de preuves lors de crimes et être utilisés pour des enquêtes judiciaires, a déclaré Mark Stokes, directeur de la division médico-légale numérique de Scotland Yard.


Selon Stokes, Internet est responsable de ces développements.

Grâce aux connections en ligne, les appareils connectés (l’Internet des objets) pourraient fournir une empreinte numérique, dont, selon Stokes, les enquêteurs pourraient tirer des informations importantes sur les activités des victimes et des criminels potentiels.


« Les appareils équipés de caméras sans fil peuvent enregistrer les activités des propriétaires et d'éventuels malfaiteurs », explique Mark Stokes. « Mais des appareils connectés fournissent aussi diverses formes d'empreintes digitales et enregistrent notamment la durée et le moment de l'activation. »



Amazon


Il existe selon lui des projets visant à munir les enquêteurs de « boîtes à outils numérique de criminalistique » qui leur permettrait d'analyser des puces électroniques et de télécharger des données sur le lieu du crime plutôt que de transmettre les éléments à un laboratoire légal pour une analyse plus approfondie.


Aux Etats-Unis, la police a demandé plusieurs fois à Amazon de céder les données d'un exemplaire de son système de divertissement à domicile Echo qui est dirigé par la reconnaissance vocale.


L'appareil sollicité appartient à James Andrew Bates, qui est lié au meurtre de Victor Collins. Cette victime avait été retrouvée dans la salle de bains de Bates.


Les indications du compteur d'eau ont montré que pendant la nuit des faits, un  volume inhabituel d'eau a été utilisé. Cela pourrait indiquer que quelqu'un aurait essayé de faire disparaître des traces de sang. Echo fournit des indications météorologiques, contrôle les thermostats et les interrupteurs. Le dispositif est également équipé d’intelligence artificielle et améliore son fonctionnement au fil du temps en se basant sur la voix du propriétaire. Par conséquent, il pourrait fournir un aperçu de ce qui s’est passé la nuit de la mort de Victor Collins.