Google investit dans une startup qui prédit la date de décès du patient

Le fonds d'investissement GV (ancien Google Ventures) vient d’injecter 32 millions de dollars dans Aspire Health, une startup qui a développé un algorithme qui peut prédire exactement lorsqu’un malade va décéder dans les douze mois qui suivent. Ces prédictions concernent les personnes qui sont dans leur dernière année de vie.

Le fonds d'investissement GV (ancien Google Ventures) vient d’injecter 32 millions de dollars dans Aspire Health, une startup qui a développé un algorithme qui peut prédire exactement lorsqu’un malade va décéder dans les douze mois qui suivent. Ces prédictions concernent les personnes qui sont dans leur dernière année de vie.


Aspire Health a calculé qu'un quart des frais d'assurance maladie aux Etats-Unis (au total 150 milliards de dollars) est dépensé pour les personnes qui vont mourir en l'espace d'un an. En prévoyant la date exacte du décès d'un malade, la société veut limiter les traitements onéreux (et les désagréments physiques qui y sont liés) et se concentrer sur les soins palliatifs à domicile et le confort du patient.


« Nous pouvons dire quels patients vont mourir dans une semaine, six semaines ou un an », explique le co-fondateur et chirurgien William Frist. « Nous pouvons dire aux assureurs : Combien vous coûtent ces patients ? Nous pouvons prendre en charge leurs soins pour moins de frais et le malade en sera également plus heureux ».



Economiser sur les frais de la dernière année de vie


Aspire Health dont le siège est à Nashville dans l'Etat du Tennessee a reçu récemment 32 millions de dollars (30 millions d'euros) de GV. La société a couvert les soins d'environ 20.000 patients assurés en échange d'un montant mensuel. Aspire Health affirme pouvoir économiser de 8 à 10.000 dollars par patient pendant leur dernière année de vie.



Google Ventures


L'ancien Google Ventures (dorénavant GV) a été fondé en 2009 et a depuis lors investi dans 300 entreprises (intelligence artificielle, robotique, agriculture...) afin, selon ses propres dires, d’améliorer les conditions de vie.



Dernière année de vie


Le coût des soins médicaux augmente fortement avec l'âge et cela se confirme dans bon nombre de pays. Pendant la dernière année de vie, ces frais sont 15 fois plus élevés que les frais médicaux de chacune des 15 années qui précèdent.


Google ne lit désormais plus seulement vos mails, mais sait également où vous êtes et quand, ce que vous aimez faire et manger, et maintenant s'il vaut encore la peine de payer pour vos frais médicaux ou s'il vaut mieux de mettre un terme à ces dépenses.