Cover image

"La Fille d'Hugo Chavez est la personne la plus riche du Venezuela"

María Gabriela Chávez, la fille de feu Hugo Chavez, est la personne la plus riche du Venezuela. Sa fortune est évaluée à 4,2 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros), dont la majorité est placée sur des comptes bancaires aux États-Unis et en Andorre, affirme le Miami Diario.


Si ces données sont exactes, la fille de Chavez a plus d'argent que le magnat des télécoms Gustavo Cisneros, dont le magazine Forbes a calculé qu’il disposait d’une fortune de 3,2 milliards d'euros, et qu’il considère comme étant la personne la plus riche du Venezuela.

Ces chiffres faramineux contrastent violemment avec l'état de délabrement général de l'économie vénézuélienne. La situation au Venezuela a complètement dégénéré au cours des dernières semaines à la suite de la baisse des cours sur les marchés pétroliers. Les recettes pétrolières du pays lui apportent 96% de ses devises étrangères, mais elles se sont effondrées de 55 % l’année dernière. Par conséquent, le pays ne peut plus respecter ses obligations financières sur les marchés internationaux et ne peut plus importer de matières premières.

Du coup, cette année, les importations ont chuté de 40 % par rapport à 2015. La plupart des usines ont cessé leurs opérations. La sécheresse exceptionnelle limite l’approvisionnement en électricité du pays dans la plupart des villes, à l’exception de la capitale Caracas. Les services publics ne sont plus ouverts que deux jours par semaine. Les produits alimentaires et les médicaments sont de plus en plus rares.

Ce ne sont plus seulement les pauvres maintenant qui ont faim. La classe moyenne n’est pas épargnée non plus. Les images de gens fouillant dans les poubelles ou les décharges à la recherche de comestibles deviennent de plus en plus banales.  

Agée de 35 ans, María Gabriela est la seconde des quatre enfants de Chavez, issus de deux mariages. Après le divorce de son père en 2002, elle a pris le rôle Première Dame, et souvent accompagné son père lors de ses visites d'État.

Même après la mort de son père en 2013, María Gabriela à continué à entretenir d'excellentes relations avec différents chefs d'Etat, dont Fidel Castro et l’ancien président de l’Argentine Cristina Fernández de Kirchner. L'année dernière, le successeur de Chavez, Nicolas Maduro, a nommé María Gabriela ambassadeur vénézuélien rotatif pour l'Organisation des Nations Unies.

Des fortunes...


En 2014, le journal espagnol ABC a écrit que les deux filles de Chavez dépensaient en moyenne 730 000 euros par jour. La même année, un autre journal, El Commercio, a affirmé que les filles de Chavez et de l’actuel président du pays, Nicolas Maduro, coûtaient 3,6 millions de dollars (environ 3,2 millions d’euros) au Venezuela chaque jour.

María Gabriela ne serait pas la seule proche de Chavez richissime. Des documents provenant du lanceur d’alerte Hervé Falciani ont montré qu’Alejandro Andrade, l’ex-ministre des Finances du pays entre 2007 et 2010, avait un compte ouvert auprès de la banque HSBC en Suisse sur lequel il avait déposé 11,2 milliards de dollars (environ 9,9 milliards d’euros).