Cover image

La Norvège interdira la vente des voitures diesel et essence d'ici 2025. Ou pas

La Norvège pourrait s'offrir un avenir entièrement électrique : les quatre principaux partis du pays se sont mis d'accord sur un plan d'interdiction de la vente des voitures diesel et essence d'ici 2025, selon le blog énergétique Electrec, citant un rapport du quotidien Dagens Næringsliv.


Les détails sont encore un sujet de discorde: les deux principaux partis de gauche confirment le rapport, alors que les deux principaux partis de droite le nient.

La Norvège a été le premier pays européen à installer des stations de chargement pour les voitures électriques de la marque Tesla et, en Avril 2015, le pays a atteint son objectif d'enregistrement de 50.000 voitures électriques, deux ans avant la date prévue. Sur quatre voitures vendues, l'une est électrique.

Une politique d'incitation


Le pays a accordé des subventions et des avantages généreux pour inciter la population à acheter des voitures électriques : exonération d'impôts, de péages, parking et chargement gratuit, etc. Le parlement norvégien avait envisagé d'étendre les avantages jusqu'en 2018, mais il a finalement décidé de les retirer et de taxer à nouveau les propriétaires de voitures électriques.

Elon Musk, CEO de Tesla, a immédiatement réagi positivement aux plans du gouvernement norvégien pour interdire les moteurs à combustion en postant ce tweet :