Le boom de l'internet est révolu

Les croissances du nombre des utilisateurs de l'internet et du nombre d'utilisateurs de smartphones ralentissent de façon importante dans le monde, sauf en Inde. C'est ce que révèle Internet Trends, le rapport annuel de Mary Meerker, general partner chez Kleiner Perkins Caufield & Byers.


Lors de sa présentation à la conférence de technologie de Recode, en Californie, Mary Meeker a attribué ce ralentissement à la stagnation du PIB. La croissance globale du PIB, durant 6 des 8 dernières années, a été inférieure à la moyenne des 20 dernières années.

Les points-clés de ce rapport sont les suivants :



  • Pour beaucoup de pays en voie de développement, internet reste inaccessible et inabordable.

  • L'Inde est le seul pays où l'usage d'internet est en augmentation: 40%, contre 33% l'année précédente. Elle est n°2 du marché mondial, derrière la Chine.

  • L'Asie Pacifique représente 52% des utilisateurs mondiaux de smartphones en 2015. Sa croissance est tombée de 35% en 2014, à 23% en 2015.

  • L'Amérique du Nord, l'Europe et le Japon représentaient 63% du PIB global en 1985. Leur contribution a chuté de 29%. La Chine et les pays asiatiques émergents représentent actuellement 63%.

  • La publicité en ligne n'est toujours pas efficace.


Le nombre de naissances a diminué de 39% dans le monde, ce qui signifie que la démographie n'est pas favorable pour l'internet mondial. Cependant, l'espérance de vie augmenté de 36% depuis 1960, ce qui pourrait contrebalancer pour partie ce fait. 

Certains secteurs ont cependant le vent en poupe: le shopping en ligne, les sports en direct, les messageries, la publicité et l'intelligence artificielle.