Cover image

Pour la légalisation du cannabis?

L’iconique journal économique britannique The Economist est partisan de la légalisation du cannabis, notamment pour porter atteinte aux trafics de drogue.


Le trafic de cannabis pèse 150 milliards de dollars, soit près de la moitié du narcotrafic mondial. “Légaliser, c’est priver le crime organisé de sa plus grosse source de revenus, tout en protégeant les honnêtes citoyens”, affirme le journal libéral, qui a été créé pour s’opposer aux lois protectionnistes portant sur le commerce de céréales.

Un certain nombre de pays, dont l’Uruguay et la Jamaïque, ont autorisé le commerce de la marijuana cannabis pour sa consommation à titre médical, voire récréatif. Aux Etats Unis, il est légal de détenir une petite quantité de cannabis dans le Colorado, l’État de Washington, le district de Columbia, et en Alaska; dans certains autres Etats, il est possible de s’en faire prescrire à titre médical. D’autres pays, dont la le Canada, ou encore l’Australie, envisagent de le faire. Enfin, dans bien d’autres nations, on débat de cette question.

Une vente bien taxée


Mais il ne s’agit pas de faire pour autant la promotion de ce produit, et le magazine propose d’en interdire la publicité, et d’appliquer une taxe sur le cannabis pour dissuader les excès de consommation. Cependant, cette taxe ne devrait pas être excessive, afin de ne pas favoriser le développement d’un marché noir.