En quoi consiste la mafia Montessori ?

[PICTURE|sitecpic|lowres]


Qu’ont en commun les fondateurs de Google Larry Page et Sergei Brin, celui d’Amazon Jeff Bezos, le pionnier des jeux vidéo Will Wright, le rappeur P Diddy et le créateur de Wikipedia ? Ils sont tous des membres de la mafia Montessori, comprenez, ils sont allés à l’école Montessori lorsqu’ils étaient enfants. La méthode Montessori d'apprentissage, fondée par Maria Montessori, met l'accent sur un environnement collaboratif sans notes ni tests, des salles de classe multi-âges, ainsi que l'auto-apprentissage et la découverte par soi-même pendant de longs moments, pour des enfants âgés de 2 ½ ans à 7 ans. Elle favoriserait le développement d’un esprit créatif.


"Nous sommes allés tous les deux à l'école Montessori", a expliqué le fondateur de Google, Larry Page, lorsqu’on lui a demandé si leurs parents professeurs pouvaient expliquer leur succès, "et je pense que cela faisait partie de cette formation de ne pas suivre les règles et les ordres, et d'être motivé, de se questionner sur ce qui se passe dans le monde, de faire les choses un peu différemment". Will Wright, qui a inventé le jeu vidéo à succès planétaire "The Sims", est bien de cet avis. "Montessori m'a appris la joie de la découverte", s’enthousiasme-t-il. "SimCity est directement issu de Montessori ..."


Une étude de 2006 publiée dans Science qui avait comparé les performances de réussite scolaire des enfants de classe sociales défavorisées envoyés à l’école Montessori, avait conclu qu’ils étaient non seulement bien mieux préparés en lecture et en maths par rapport aux autres enfants, mais qu’ils étaient plus capables de résoudre des problèmes complexes, un facteur-clé de succès pour les études.


Dans les méthodes traditionnelles, nous sommes jugés à notre aptitude à donner de bonnes réponses. Le développement de la pensée créative, notre capacité à laisser notre esprit vagabonder et trouver des choses par nous-mêmes, sont beaucoup moins sollicités. Mais beaucoup de créatifs qui réussissent ne commencent pas avec une idée géniale, il les découvrent. Par exemple, Google n’a pas commencé par une vision, mais comme un projet pour développer des recherches de bibliothèques. A la suite d’un enchaînement de petites découvertes, il est devenu un business-model révolutionnaire.


Peut-être le fait que des élèves de Montessori dirigent deux des entreprises les plus innovatives du monde est seulement une coïncidence, mais il est aussi possible que la mafia Montessori ait des leçons à nous donner… Même si nous sommes trop vieux désormais pour être envoyés à l’école Montessori.


Autres personnalités issues de l’école Montessori :


Gabriel Garcia Marquez, Anne Frank, Peter Drucker (gourou du management), Jacqueline Bouvier Kennedy Onassis.


Et celles qui ont choisi Montessori pour leurs enfants : Cher Bono, Michael Douglas, le couple Clinton