Travel & food

La vita è bella : les 15 plus beaux villages italiens

Certains pays respirent la pure romance. Quand on pense à l’Italie, on pense immédiatement à la dolce vita. Des collines verdoyantes, de chaudes soirées d’été avec un délicieux vin italien, un road trip en cabriolet, une balade en Vespa,… Bref, la belle vie. Rien n’est plus beau que de voyager de village en village. Et il y en a beaucoup en Italie et ils sont tous charmants à leur manière. Nous avons répertorié 15 villages italiens.

1. Positano

Maisons colorées situées le long de la côte à Positano, l’un des plus beaux villages italiens.
(Pixabay)

* Province: Salerne – 50 kilomètres au sud de Naples – Habitants: près de 4 000

La côte amalfitaine vaut le détour en elle-même, mais arrêtez-vous à Positano. Comme beaucoup d’autres, ce village est construit contre la côte rocheuse et forme un beau spectacle avec ses maisons colorées. Vous vous perdez dans les rues étroites, assez raides. C’est au coucher du soleil que vous apprécierez le mieux ce village.

Ce village italien pourrait devoir son nom des Grecs. Ils utilisaient le sitecomme escale lors de leurs voyages vers l’ouest. Et en grec, le dieu de la mer s’appelle Poséidon. Plus tard, Positano sera aussi un important poste de traite, mais au XXe siècle, il est devenu un village de pêcheurs relativement pauvre. Jusqu’à ce que les touristes apprennent à connaître l’endroit.


2. Vernazza

Le village de Vernazza surplombe une baie.
(Pixabay)

* Province: La Spezia – 100 kilomètres au sud-est de Gênes – Habitants: plus de 1 000

Vernazza est l’un des cinq Cinque Terre. Ce sont des villages qui, comme Positano, s’accrochent aux rochers de façon spectaculaire. Ces villages ont été inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1997. Ils sont inondés de touristes chaque été.

Vernazza était historiquement une ville fortifiée où séjournaient de nombreux soldats. En conséquence, l’histoire de ce village remonte à près de mille ans. Pendant des siècles, le village fut très isolé jusqu’à ce qu’une ligne de chemin de fer relie Vernazza au monde habité. En tant que région viticole, le village a ainsi pu devenir une importante place commerciale.

Au siècle dernier, de nombreux habitants ont quitté Vernazza, ce qui explique la faible population. Bien que l’on ne soit jamais seul ici, car de nos jours, le tourisme est la source de revenus la plus importante. En 2011, de fortes pluies et des glissements de terrain ont provoqué une catastrophe naturelle à Vernazza. Il y a eu pour plus de 100 millions d’euros de dégâts, et l’état d’urgence est resté en vigueur pendant des mois.


3. Venise

Une télécabine navigue avec les touristes sur un canal à Venise.
(Pixabay)

* Province: Venise – Habitants: environ 60 000

Venise est bien sûr une ville et non un village, mais se devait de figurer sur cette belle liste. Bruges est parfois appelée la Venise du nord, et la vraie Venise est, bien entendu, elle aussi un joyau. En fait, la ville comprend plus d’une centaine d’îles, séparées par des canaux et reliées par des centaines de ponts.

La ville a beaucoup compté dans l’histoire de l’Europe, mais aujourd’hui, c’est avant tout un grand parc d’attractions pour les touristes. Au moins 60 000 touristes se promènent dans la ville ou naviguent chaque jour le long des canaux. Environ 22 à 30 millions de personnes se rendraient à Venise chaque année.

Mais ne vous laissez pas décourager, car Venise est un endroit que vous devriez voir une fois dans votre vie.


4. Burano

Maisons colorées le long d
(Pixabay)

* Province: Venise – Habitants: 2 800

Burano fait également partie de Venise et se trouve sur l’une des nombreuses îles de la lagune de Venise. Ce village est particulièrement célèbre pour ses maisons joliment colorées qui sont un régal pour les yeux. Le village est à sept kilomètres de Venise et l’on peut s’y rendre avec le bateau-bus qui quitte la ville. Burano a également un lien avec Bruges, parce qu’il occupait jadis une place importante dans l’industrie de la dentelle.


5. San Quirico d’Orcia

Une vallée vallonnée à San Quirico d
(EPA)

* Province: Sienne – 100 kilomètres au sud de Florence – Habitants: 2 500

Ce village est situé au milieu de la belle région de la Toscane, non loin de Florence et de Sienne. Le village et surtout ses environs sont souvent des lieux photographiés. Surtout en été, au lever du soleil, quand il y a encore de la brume juste au-dessus du sol. Malgré sa petite taille, le village compte de nombreuses églises. San Quirico d’Orcia a été nommé d’après Saint Quiricus.


6. Alberobello

Des maisons blanches ou des trulli à Alberobello, l’un des plus beaux villages italiens.
(Pixabay)

* Province: Bari – 50 kilomètres au sud de Bari – Habitants : 10.000

Cette petite ville est située sur le talon de la botte que l’Italie forme sur la carte. L’endroit est célèbre pour ce que l’on nomme les trulli : des maisons en calcaire blanc avec un toit particulièrement pointu. Cet endroit a également été déclaré site du patrimoine mondial de l’UNESCO et est très populaire auprès des touristes.

La légende raconte que les agriculteurs qui vivaient ici devaient pouvoir démolir rapidement leurs maisons. Ces dernières ont donc été construites sans ciment, de pour payer moins d’impôts. Depuis, les maisons ont été renforcées pour éviter les risques d’effondrement. Vous trouverez d’autres villages avec ce type de maisons dans la région, mais on recense près d’un millier de trulli à Alberobello.


7. Isola San Guilio

Une île dans un lac: Isola San Guilio.
(Pixabay)

* Province: Novara – 80 kilomètres au nord de Milan

Dans le nord de l’Italie, près du lac Majeur et de la frontière avec la Suisse, se trouve un village situé sur une île dans un lac. San Giulio n’a que quelques maisons et une église, mais avec sa ceinture de collines verdoyantes, il jouit d’un emplacement de conte de fées.

Autrefois, un séminaire se trouvait sur l’île, qui devint plus tard un monastère bénédictin. Déjà au Ve siècle, il y aurait eu une chapelle à San Giulio et un siècle plus tard, une église. De l’autre côté de l’île se trouve un grand terrain habité d’où vous pourrez prendre de belles photos d’Isola San Guilio.


8. Misurina

Le lac Misurina, avec un hôtel et les montagnes en arrière-plan.
(Pixabay)

* Province: Belluno – 170 kilomètres au nord de Venise

Le lac Misurina est situé dans l’extrême nord de l’Italie, non loin de la frontière avec l’Autriche, et la Slovénie n’est pas loin d’ici non plus. Le village se compose principalement d’hôtels, mais les touristes viennent surtout pour profiter de la vue. Vous pouvez également faire de belles promenades en montagne depuis Misurina.

En 1956, les compétitions de patinage des Jeux olympiques d’hiver ont été organisées sur le lac. En été, on peut nager dans le lac.


9. Scilla

Vue sur une baie de Scilla, l
(Pixabay)

* Province: Reggio Calabria – Habitants : plus de 5 000

Après l’extrême nord, cap sur l’extrême sud, car Scilla est à la pointe de la botte italienne. C’est un ancien village de pêcheurs avec une vue magnifique sur la mer depuis le Castello di Rufo au sommet du rocher. Non loin du village, on peut faire la traversée vers la Sicile voisine .

Scilla est surtout connue pour la capture d’espadon. Ils se reproduisent près de la Sicile et traversent ainsi le détroit de Messine. À la fin du printemps, les pêcheurs partent à la chasse avec leurs bateaux traditionnels.


10. Manarola

Le village de Manarola est situé sur une côte rocheuse.
(Pixabay)

* Province: La Spezia – 100 kilomètres au sud-ouest de Gênes

Tout comme Vernazza, Manarola est l’un des cinq villages des Cinque Terre. On dit même que Manarola est le plus beau d’entre eux. C’est probablement le plus vieux des cinq. Le dialecte que les gens parlent ici serait une évolution du latin.

Manarola est également connu comme un village de pêcheurs et on y produit un très bon vin. Comme les autres villages de cette magnifique côte italienne, Manarola est visité par de nombreux touristes.


11. Capri

Le port de Capri avec les montagnes en arrière-plan, l
(Pixabay)

* Au sud de Naples – Habitants : environ 12 000

Capri est l’une des îles les plus célèbres d’Italie. Elle est située au sud de Naples et est également considérée comme l’un des plus beaux villages italiens. Il ne faut pas y aller pour ses plages, car la côte est très rocheuse. Mais le village a un beau port avec de hautes montagnes derrière lui, ce qui crée des paysages pittoresques.

Avec la grotte bleue comme attraction principale, Capri a toujours été très populaire auprès des touristes . Les Romains le savaient déjà, car l’empereur Tibère avait même décidé d’y vivre et de contrôler Rome depuis Capri. Celui qui visite l’île ne le blâmera pas …


12. Levanzo

Une baie aux eaux bleues claires sur l
(Flickr / Roberto)

* Le long de la côte ouest de la Sicile – Habitants : 450

Levanzo est aussi, en premier lieu, une île faiblement peuplée. Elle est située à l’extrême ouest de la côte sicilienne. Les quelques centaines d’habitations sont toutes concentrées autour du petit port de l’île. Les promenades ne durent pas très longtemps sur cette petite île, mais la vue est encore une fois très belle.


13 Atrani

Le village d
(Pixabay)

* Province: Salerno – 60 kilomètres au sud de Naples – Habitants : près de 1 000

Les beaux villages sont souvent proches les uns des autres. Atrani est un autre village de la côte amalfitaine, non loin de Positano. Il est également situé à proximité de la très belle ville d’Amalfi, qui a donné son nom à l’ensemble de la zone côtière.

Atrani se compose de belles maisons aux couleurs pastel qui surplombent la mer au sommet des rochers. Avec une superficie de seulement 0,12 km², c’est le plus petit village d’Italie. Pourtant, Atrani a aussi une longue histoire. En 1343, la région de Naples fut frappée par un grave tremblements de terre. Plusieurs tsunamis ont inondé la côte amalfitaine et Atrani n’a pas été épargnée non plus.


14. Conca dei Marini

La baie du village de Conca dei Marini.
(Wikimedia Commons)

* Province: Salerno – 60 kilomètres au sud de Naples – Habitants: près de 700

Conca dei Marini est également situé le long de la côte amalfitaine, ce qui fait qu’il est tout à fait possible de rejoindre ces villages en Vespa. Comme beaucoup d’autres villages italiens de cette liste, Conca dei Marini est située sur la côte rocheuse. Le village existe depuis le début du Moyen Âge et était à l’époque une base commerciale pour la République d’Amalfi.


15. Civita di Bagnoregio

Un village avec un clocher surplombe un paysage de montagne.  Civita di Bagnoregio est l
(Pixabay)

* Province: Viterbe – 100 kilomètres au nord de Rome – Population: 100

Enfin, un beau village de montagne. Le nom signifie « la ville mourante », car le village est si vieux qu’il s’effrite un peu d’année en année. Et vous pouvez le prendre au pied de la lettre, car au XVIIe siècle, l’évêque a même dû déménager après un tremblement de terre. Aujourd’hui, c’est un tout petit village où seule une poignée de personnes vivent en hiver.

En été, il est un peu plus fréquenté, bien que les touristes ne se soient familiarisés que récemment avec Civita di Bagnoregio. Comme le village est très éloigné, il semble également que le temps s’est arrêté ici. En 2006, le World Monuments Fund a inscrit le village sur sa liste des 100 sites les plus menacés.


Cette sélection des plus beaux villages italiens est apparue pour la première fois sur Travelvalley.nl .

Et maintenant, découvrez les 25 plus beaux villages d’Europe !

Tags
Show More
Close
Close