EconomieTravel & food

15 faits intéressants sur le Grand-Duché de Luxembourg

Le Grand-Duché de Luxembourg est peut-être très petit, mais il y a beaucoup à dire sur cet État situé au sud de la Belgique. Chaque année, l’institut national des statistiques, Statec, basé à Luxembourg, publie un rapport contenant les données les plus importantes sur le plus petit État membre du Benelux. Nous avons sélectionné 15 faits frappants.

1. Plus de 170 nationalités se côtoient au Luxembourg

Au total, seulement 613 900 personnes vivaient au Grand-Duché de Luxembourg l’année dernière. Et pourtant, elles se répartissaient sur plus de 170 nationalités différentes. Environ 52,5 % de la population est d’origine luxembourgeoise. Étonnamment, 15,6% des habitants viennent du Portugal. Après cela, les Français sont les plus représentés avec 7,6%. Les Belges représentent 3,3% de la population luxembourgeoise, les Italiens (3,7%) et les Allemands (2,1%) sont également bien représentés.

Environ 7,4 % de la population luxembourgeoise a la nationalité d’un pays qui ne fait pas partie de l’Union européenne.


2. Un sixième de la population vit dans la même ville

Un bus passe devant un bâtiment portant le drapeau luxembourgeois.
(Pixabay)

Il n’est bien sûr pas surprenant que la plupart des Luxembourgeois vivent dans la capitale. La ville de Luxembourg compte 119 200 habitants, soit plus du sixième de la population. C’est comparable au nombre d’habitants de Bruges, par exemple. Les autres villes importantes sont Esch-Sur-Alzette (35 400), Differdange (26 800) et Dudelange (21 100).


3. On y utilise principalement cinq langues

On parle différentes langues quotidiennement au Luxembourg. Officiellement, le luxembourgeois ou Letzeburgs est la langue nationale. Le français est aussi une langue légale au Luxembourg. Pour l’administration, la langue allemande est également officiellement acceptée.

En tant que centre financier et économique important, l’anglais est également souvent utilisé dans les environnements professionnels. Et en raison du grand nombre de Portugais au Luxembourg, le portugais est une langue importante dans la vie familiale du pays.


4. La majorité du territoire est constitué de terres agricoles

Une vache brune regarde la caméra.
(EPA)

Pas moins de 85,2 % de la superficie du Grand-Duché de Luxembourg sont des terres agricoles. En outre, 9,7 % sont cultivés et le réseau routier (y compris les chemins de fer) s’accapare 4,5 %. Le pays compte également 600 kilomètres de pistes cyclables.


5. Le Luxembourg possède l’un des meilleurs systèmes de santé au monde

Pendant des années, le Luxembourg a toujours été au sommet de la liste des pays qui, selon le Legatum Prosperity Index, peuvent offrir les meilleurs soins de santé à leurs citoyens. Cette année, Singapour devrait dominer le classement mondial. Le Japon et la Suisse suivent immédiatement après le Luxembourg.

Plus de 95 % de la population luxembourgeoise est courverte par une assurance maladie. En 2017, seulement 1,4 % des frais médicaux ont été pris en charge par les familles, soit le niveau le plus bas de tous les pays de l’OCDE.


6. La jeune université luxembourgeoise est déjà l’une des meilleures au monde

Bien que l’Université du Luxembourg n’ait été créée qu’en 2003, cette institution figure déjà parmi les 250 meilleures universités du monde. Dans le « World University Rankings », l’Université du Luxembourg occupe la 179e place. Dans le classement des plus jeunes universités – des institutions qui ont toutes ouvert leurs portes au 21e siècle – le Luxembourg se classe même quatrième. L’Université d’Anvers y occupe d’ailleurs une belle septième place.

Environ 57 % des étudiants de l’Université du Luxembourg sont d’origine étrangère. La répartition par sexe est bien équilibrée : 50/50 étudiants et étudiantes.


7. La Belgique est le principal partenaire commercial du Luxembourg

fait principalement du commerce avec les pays de l’Union européenne (92,1% de ses importations). En tant que pays voisin, la Belgique est le partenaire le plus important. Environ 35,8% des importations du Luxembourg proviennent de notre pays. Et 11,9 % des exportations sont destinées à la Belgique.

Les autres pays voisins, l’Allemagne et la France, sont bien entendu également des partenaires commerciaux importants du Luxembourg. Entre 3 % et 5 % des importations et des exportations se font avec des pays d’Asie et d’Amérique.


8. L’industrie chimique est très importante

Environ 12 % des importations et des exportations se concentrent sur des produits de l’industrie chimique. Le métal est également très important pour les exportations luxembourgeoises.


9. Post Luxembourg Group est le principal employeur

Au total, 4 540 Luxembourgeois étaient employés par Post Luxembourg Group au début de l’année 2019. Cela en fait le plus gros employeur du pays. CFL Group, Cactus Group et Dussmann Luxembourg Group comptent également plus de 4.000 employés.

Il y a quelques années, ArcelorMittal était encore le plus important employeur du Luxembourg. Aujourd’hui, 3 800 personnes y travaillent encore, soit un peu moins que chez BNP Paribas. Goodyear emploie également plus de 3.000 personnes au Luxembourg.

Le logo d
(EPA)

10. Le Luxembourg dispose d’un centre de recherche sur l’intelligence artificielle

Le Luxembourg est le premier pays d’Europe à avoir ouvert un centre commun de recherche en intelligence artificielle. Grâce à un accord passé avec Nvidia, les chercheurs recevront du matériel et des logiciels qui leur permettront de trouver comment utiliser l’intelligence artificielle dans différents secteurs nationaux, tels que la finance, la santé et la sécurité.


11. Le Luxembourg produit plus de 110 000 hectolitres de vin par an

Les raisins pendent sur une branche.
(Pixabay)

Le Luxembourg est également un pays viticole important. Ce vin provient de raisins cultivés sur les rives de la Moselle, près de la frontière allemande. Au total, le pays produit au moins 110 000 hectolitres de vin par an, dont une grande majorité sont exportés vers la Belgique. Après notre pays, l’Allemagne est le plus gros acheteur de vin du Luxembourg.

Le Rivaner est le cépage le plus important pour les Luxembourgeois, suivi de l’Auxerrois blanc, du Pinot gris, du Riesling et du Pinot blanc.


12. Le Luxembourg compte 140 banques différentes

Lorsque l’on pense au Luxembourg, on pense bien sûr immédiatement à l’argent, car de nombreuses banques se sont établies au Grand-Duché. On y dénombrait 140 banques actives en 2017, le nombre le plus bas depuis 1994. Néanmoins, un nombre record d’environ 26 000 personnes travaillent actuellement dans le secteur bancaire luxembourgeois.

Le fait que le Luxembourg serve principalement le monde bancaire international est démontré par le fait que seulement sept banques proviennent du pays lui-même. Au total, 25 banques allemandes sont également actives au Luxembourg, ainsi que 14 banques chinoises, 14 françaises et 12 suisses. La Belgique compte trois banques dans son pays voisin. Le reste est un méli-mélo de nationalités avec des banques du Royaume-Uni, d’Italie, du Japon, de Suède, du Brésil, des États-Unis et d’Espagne.


13. Le pays appartient encore au toujours select club « Triple A »

Seuls onze pays sont notés AAA par les agences internationales de notation. Il y a quelques années, il y en avait beaucoup plus. Le Luxembourg y figure en compagnie du Danemark, des Pays-Bas, de la Norvège, de la Suède, de la Suisse, de l’Australie, de l’Allemagne, de Singapour, du Canada et des Etats-Unis. La Belgique, de son côté, est notée AA.


14. Le dicton national luxembourgeois est le suivant: « Mir wëlle bléiwe wat mir sin »

Et cela signifie : « Nous voulons rester ce que nous sommes ». Les Luxembourgeois veulent ainsi clairement faire entendre qu’ils veulent rester indépendants des pays qui ont tenté tout au long de l’histoire d’annexer le Grand-Duché. Surtout les pays voisins, la Belgique, la France et l’Allemagne.


15. La Convention de Schengen est née au Luxembourg

Une place pleine de drapeaux à Schengen au Luxembourg.
(Pixabay)

Schengen est un village situé à la frontière entre le Luxembourg, la France et l’Allemagne. Officiellement, il appartient au Luxembourg, mais la zone tri-frontières se situe quelque part dans la Moselle qui traverse le village. Le fameux traité a été signé ici en 1985. Les dirigeants des gouvernements belge, néerlandais, luxembourgeois, allemand et français ont ensuite convenu de supprimer les contrôles aux frontières et d’autoriser la libre circulation des personnes.

Plus tard, beaucoup d’autres pays ont signé le traité. Schengen comprend désormais 22 États membres, plus l’Islande, la Norvège, la Suisse et le Liechtenstein. Le Royaume-Uni et l’Irlande ont négocié une dérogation.

Tags
Show More
Close
Close