1 investisseur sur 5 achète des Bitcoins avec de l’argent emprunté

Près d’un investisseur sur cinq achète des Bitcoins avec de l’argent emprunté, indique un rapport du prestataire de services financiers Lendedu. Selon ce sondage réalisé auprès de 672 investisseurs, 18,15% des participants ont utilisé une carte de crédit pour financer l’achat de Bitcoins.

77,87% des 672 investisseurs ont expliqué qu’ils avaient payé le solde de leur carte de crédit après l’achat de Bitcoins. Par contre, 22,13% de ces mêmes investisseurs ont précisé qu’ils ne l’avaient pas fait.

Cependant, tous les investisseurs n’utilisent pas de l’argent emprunté pour acquérir la monnaie virtuelle. Ainsi, 18% ont utilisé des transferts ACH (chambres de compensation automatisées), 13% ont eu recours à des virements bancaires et le reste des répondants à d’autres moyens.

« La portée de la recherche de Lendedu est bien sûr limitée », soulignent les experts. Toutefois, une partie importante des investisseurs semble encore constituer leur portefeuille de devises virtuelles grâce au crédit. Les analystes et les autorités ont averti à plusieurs reprises des risques qu’ils encouraient avec de telles pratiques.

En juin dernier, l’expert en sécurité et en crypto-monnaie Andreas Antonopoulos avait expliqué qu’il n’investissait dans les monnaies virtuelles qu’une somme qu’il était prêt à perdre. Selon Antonopoulos, même si le risque lié aux investissements dans le Bitcoin est inférieur à celui des autres monnaies virtuelles étant donné l’importance de son marché, le risque existant pour ces dernières est encore substantiellement élevé.

Hypothèque

Selon les experts, il est extrêmement risqué pour les investisseurs occasionnels et les nouveaux arrivants de contracter des dettes à des fins d’investissement. « Cela ne s’applique pas seulement au Bitcoin », notent-il. « Tout investissement financé par crédit est une activité particulièrement risquée. »

Selon Lendedu, beaucoup d’investisseurs ne semblent toutefois pas s’inquiéter de la volatilité des prix du Bitcoin. En outre, ils estiment que les rendements du Bitcoin leur permettront de rembourser leurs crédits et de payer les intérêts.

70 % des répondants ont par ailleurs indiqué qu’ils considéraient que la possession de monnaie virtuelle l’emporterait sur les prêts portant intérêt. 88,89% des investisseurs prévoient de rembourser la facture de leur carte de crédit à partir de l’argent généré suite à la vente de leur portefeuille Bitcoin.

Enfin, d’autres rapports ont montré que de nombreux investisseurs américains avaient déjà contracté un prêt hypothécaire pour financer leurs investissements dans la crypto-monnaie.

Show More
Close
Close