Peter Thiel: ‘Trump et Piketty sont les symptômes d’une société malade’

Thomas Piketty, symptôme d’une société malade

« Je ne veux pas décrire l’Europe comme complètement morte ! Mais je pense que le “pessimisme y est très envahissant en ce moment. Je crois que l’Europe et les Etats-Unis ne sont pas très différents en ce moment : ils n’ont pas de vision précise de leur futur.A un niveau macro-économique, les taux d’intérêts négatifs symbolisent ce manque de confiance dans le futur. C’est quelque chose de très malsain et de très triste”.

Cette déclaration, c’est celle que l’entrepreneur américain Peter Thiel a faite au cours d’une interview donnée au journal économique français Les Echos, alors qu’on lui demandait s’il avait l’intention d’investir en Europe .

Peter Thiel est le co-fondateur de PayPal, et il a gagné des milliards, qu’il a ensuite réinvestis avec succès dans certains des startups les plus connues de la Silicon Valley (Airbnb, Facebook, LinkedIn et SpaceX, entre autres). Toutes se sont avérées très fructueuses.Les phénomènes Trump et Le Pen

D’après Thiel, l’existence de taux d’intérêt négatifs témoigne de l’inquiétude des agents économiques, qui pensent que demain sera pire qu’aujourd’hui, mais aussi que les investisseurs ne savent plus comment placer leur argent. Mais ces inquiétudes sont auto-réalisatrices: lorsque l’on est pessimiste, on augmente le risque que rien de bon ne se produise. Or, les sociétés ont besoin de croissance pour fonctionner, parce que l’on peut redistribuer les fruits de cette croissance, et négocier des compromis pour ce partage. “Mais ces compromis ne sont possibles que si le gâteau grossit. Dans le cas contraire, les gens refusent les compromis, et l’on se retrouve avec des phénomènes comme Trump ou Le Pen”.Thiel est connu pour être républicain, mais il ne soutient pas Donald Trump:“La posture de Trump, qui dit en substance +nous gagnerons à nouveau, et nous gagnerons en prenant des choses aux autres pays+, c’est pour moi un jeu à somme nulle. C’est un monde où il n’y a pas de progrès technique, ou il n’y a aucun gain de productivité, où les jeunes générations pensent qu’elles ne s’en sortiront pas mieux que leurs parents. C’est un monde très statique”.Or, selon Peter Thiel, les politiciens ne peuvent rien sans croissance économique; car le progrès et la croissance sont nécessaires à la république.Pour Thiel , l’économiste français Thomas Piketty, auteur du livre “Le Capital au XXI siècle”, avec lequel il est devenu un symbole dans la lutte contre les inégalités économiques, est le symptôme d’une société malade, en proie à la stagnation:

“Je pense que la question des inégalités surgit en ce moment parce que nous sommes dans une période de stagnation. C’est pourquoi, pour moi, Thomas Piketty est comme Donald Trump : c’est un symptôme d’une société en très mauvaise santé, dans laquelle les gens ne croient plus que demain sera meilleur qu’aujourd’hui. En plus, sa théorie est complètement fausse : comme les taux d’intérêts sont négatifs, les rentiers perdent de l’argent ! La théorie de Piketty est fausse, mais elle trouve un écho dans la société à cause de la stagnation”.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close