En Malaisie, il est interdit de porter ce T-shirt jaune

En Malaisie, le port de ces t-shirts jaunes peut vous coûter 1185 dollars, soit plus de mille euros; ils comportent l’inscription « Bersih »,  qui signifie « propre » en malaisien. Ils ont été imprimés pour les manifestations organisées par l’association antigouvernementale du même nom, dont la dernière, Bersih 4, a eu lieu en août à Kuala Lumpur, la capitale de Malaisie. Cette grande manifestation a vu défiler plus de 100.000 personnes dénonçant les fraudes impunies de Najib Razak, le premier ministre malaisien, accusé d’avoir soustrait 552 millions d’euros du fonds public 1MDB, versés directement sur son compte personnel.La malversation a été examinée par le ministre de la justice, qui a clôturé l’enquête ce 26 janvier dernier en annonçant qu’il ne s’agissait pas de fraude, puisque les fonds avaient été transférés à titre personnel…En août, suite à la manifestation, les t-shirts jaunes Bersih 4 avaient été interdits par décret gouvernemental du ministre de l’intérieur, Ahmad Zahiid Hamidi. L’amende pour port de ces vêtements considérés comme une menace à la sécurité de l’état avait été fixée à $1185.L’association Bersih a porté l’affaire devant la Haute Cour de justice. Celle-ci a tranché, ce 19 février, validant la décision. Bersih compte faire appel et estime que les t-shirts sont un symbole de lutte pour la démocratie et les droits de l’homme.Le premier ministre malaisien est à nouveau sous le coup d’une enquête, internationale cette fois, suite à disparition de €3,6 milliards du même fonds 1MDB.

Show More
Close
Close