Tech

La prochaine génération de voitures électriques se rechargera en 1/4 d’heure

Il faudra bientôt autant de temps pour recharger une voiture électrique, que pour refaire le plein d’une voiture à moteur thermique à la station-service. C’est la promesse des industriels allemands BMW, Porsche et Siemens. 

Les 3 firmes ont dévoilé hier une station de charge de 450 kW ukltra rapide, capable de fournir en seulement 3 minutes suffisamment d’électricité à un véhicule pour lui permettre de parcourir une distance de 100 km. Avec une telle borne électrique, une charge complète ne durera que 15 minutes, une durée comparable à celle que les automobilistes dotés de voitures thermiques doivent passer à la station service pour faire le plein. 

Mieux que les superchargeurs de Tesla

« 450 kW est nettement plus rapide que les superchargeurs de Tesla (120 kW) et serait en principe 10 fois plus rapide que les charges rapides que l’on peut trouver actuellement », affirme Ian Ellerington, responsable du transfert de technologie à la Faraday  Institution.

Cette technologie est aussi susceptible de révolutionner le marché de l’automobile électrique. Le temps de charge actuel, qui est très long, est en effet l’un des plus gros inconvénients de ces voitures, car il contribue à ralentir considérablement le temps des trajets, et limite leur utilisation. En effet, avant tout départ, il faut s’assurer que l’on disposera du temps et de la station de charge nécessaires pour effectuer la totalité du trajet aller-retour. Éliminer cette contrainte revient donc à aligner les voitures électriques sur les voitures à moteur thermique en termes de commodité d’utilisation. 

Il faudra repenser les voitures électriques…

Cependant, il reste encore à améliorer certaines choses. Par exemple, il faudra construire des voitures avec des batteries capables d’absorber une plus grande charge électrique. Les constructeurs allemands BMW et Porsche ont d’ailleurs conçu des voitures spécifiques dans le cadre des essais de cette station de charge. C’est un prototype de Taycan avec des batteries de 90 kWh qui a réussi à gagner une autonomie de 100 km au terme de 3 minutes de charge.

Toutefois, pour Keith Pullen, un professeur des systèmes d’énergie à l’université de la City de Londres, ces stations de charge auront elles-mêmes leurs propres inconvénients : « Si vous chargez une batterie très rapidement, elle est moins efficace, et cela abîme la batterie », dit-il. Il pense que la technologie ne serait donc utile qu’en cas d’urgence, mais qu’il ne serait pas souhaitable de l’utiliser sur une base quotidienne.

… Et trouver de nouvelles sources d’énergie

Enfin, les concepteurs de cette borne devront résoudre le problème des consommations électriques énormes qu’elle risque de générer, et leur impact sur le réseau électrique. Selon Pullen, une vingtaine de ces stations de charge pourrait en effet absorber environ 6 MW, l’équivalent de la consommation d’une petite ville. Il reste donc à trouver une source d’énergie (verte, si possible…) capable de délivrer l’énorme puissance requise par les voitures électriques de demain.

Show More
Close
Close