De plus en plus de gens ont Alzheimer, mais il y a quelques bonnes nouvelles

Nous savons que le nombre de personnes touchées par la démence est en hausse, pour la simple raison que les gens vivent plus longtemps. Dans le Rapport Mondial Alzheimer de l’année dernière par exemple, on estime que le nombre de personnes atteintes de ce syndrome, qui est actuellement de 46,8 millions, devrait doubler dans les 20 prochaines années. Mais tout n’est pas si noir, nous disent les chercheurs de l’Université de Cambridge : dans les faits, le risque pour les personnes de plus de 65 ans d’être diagnostiquées de démence est 22% plus bas qu’il y a 20 ans. Les chercheurs ont comparé une étude chez les plus de 65 ans dans trois régions du Royaume-Uni datant des années 90 avec une proportion similaire sur la même tranche démographique en 2010, et ont observé que le taux de démence a chuté de 8,3% à 6,5%. Les causes de ce déclin observable dans plusieurs pays développés ne sont pas certaines, mais les scientifiques pensent que c’est le résultat d’une meilleure éducation qui construit des « réserves cognitives » dans lesquelles nous puisons plus tard dans la vie, et des modes de vie plus sains qui réduisent le risque de démence vasculaire et possiblement d’Alzheimer. Ces facteurs n’empêcheront pas le nombre de personnes touchées d’augmenter, mais les experts pensent que cela pourrait signifier que les augmentations futures ne seront pas aussi importantes que prévu.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close