80% des Espagnols de moins de 30 ans vivent chez leurs parents

Une incroyable majorité d’Espagnols de moins de trente ans vivent toujours chez papa et maman – et ce nombre serait en augmentation, selon un nouveau rapport, dont The Local a publié quelques résultats. Seuls 20,8% des Espagnols entre 16 et 29 ans vivaient séparés de leurs parents au premier semestre 2015, selon une étude publiée par le Conseil de la Jeunesse en Espagne (CJE). Une indépendance qui diminue chaque année, car ils étaient 22,3% en 2014.Parmi les jeunes indépendants, 84,3% partagent leur logement avec au moins deux colocataires. « L’émancipation des jeunes dans notre pays reste une idée utopique », écrit le CJE. 25,2% des jeunes femmes seraient indépendantes, contre 16,4% des jeunes hommes.Le rapport explique que la plus grande partie du problème est la situation du marché immobilier, combinée avec le manque d’emplois disponibles. L’étude a constaté que les jeunes devraient avoir des revenus 95,4% plus élevés pour être capables d’acheter leur propre logement.

Le chômage

Le taux de chômage en Espagne oscille aux alentours des 50% depuis la crise économique de 2008, bien qu’il soit passé à 45% en janvier. L’Espagne est le second pays de l’UE avec le taux de chômage le plus élevé après la Grèce, selon Eurostat. « Derrière ces nombres se cache la réalité : l’impossibilité d’une prise en charge propre, qui fait qu’une large portion de la jeunesse est confrontée à des risques de pauvreté » indique le rapport, ajoutant que les politiciens devraient promulguer des lois garantissant des emplois décents.

Show More
Close
Close