L'arrière d'une Toyota Prius

© Getty Images/Tomohiro Ohsumi

Economie

La voiture la plus populaire de Mongolie est la Toyota Prius

La Prius, un modèle de voiture hybride de la gamme du constructeur Toyota, rencontre un étonnant succès en Mongolie. On estime que près de 60 % des voitures importées l'année dernière dans le pays étaient des Prius. 

Plusieurs raisons expliquent cet engouement : tout d'abord, l'efficacité des moteurs de ces voitures, qui les rendent peu énergivores, et permettent à leur propriétaire d'économiser sur le carburant. 

Des Prius d'occasion en provenance du Japon

Les Mongols ont aussi la possibilité d'acquérir ces Prius à un prix très intéressant, parfois aussi modique que 2000 dollars (environ 1740 euros) parce que la plupart sont des voitures d'occasion qui proviennent du Japon. En effet, au pays du Soleil levant, les automobilistes doivent soumettre tous les trois ans leur véhicule à un contrôle de sécurité extrêmement coûteux. Beaucoup de Japonais préfèrent donc y renoncer et revendre leur voiture. Ainsi, en 2017, on estime que 30 000 véhicules hybrides en provenance du Japon ont été exportés en Mongolie.

Des atouts décisifs pour lutter contre la pollution et les effets du froid

Pour couronner le tout, le gouvernement mongol a exempté les voitures hybrides d'un certain nombre de taxes et de droits de douane, afin de donner un coup de pouce à la lutte contre la pollution dans la capitale du pays, Oulan-Bator. En hiver, cette dernière est l'une des villes les plus polluées du monde, en raison de l'utilisation généralisée du charbon pour la production électrique et le chauffage. 

Mais c'est surtout l'étonnante résistance au froid de la Prius qui lui permet de faire la différence. Oulan-Bator est sans doute la capitale la plus froide du monde, avec des températures qui tombent régulièrement en deçà de -30 ° C l'hiver. A ces températures, les moteurs thermiques ont tendance à caler fréquemment, et il est parfois difficile de démarrer la voiture. De leur côté, les conducteurs de véhicules hybrides peuvent se fier à leur moteur électrique en attendant que leur moteur conventionnel chauffe suffisamment pour pouvoir prendre le relais efficacement.

Sur le même sujet :