Cover image

© iStock/Alex Sava

Travel & Food

La France va limiter l'accès au Mont Blanc

La France va limiter l'accès au Mont Blanc, le plus haut sommet d'Europe. À partir de l’année prochaine, seuls 214 grimpeurs seront admis par jour sur la Voie Royale, l’itinéraire le plus populaire vers la montagne, a annoncé Jean-Marc Peillex, maire de Saint-Gervais, le village où commence la Voie Royale.

Chaque été, plus de 300 personnes s’attaquent à la montagne via la Voie Royale. Cette année, des restrictions ont déjà été appliquée. Cet été, la police a demandé aux alpinistes de procéder à une réservation dans l'un des refuges de la route avant de les laisser continuer vers le Mont Blanc (4.180 m)

Avalanches de roches

L'ascension du Mont Blanc n'est pas sans risques en été. Des centaines d'alpinistes envisagent d'escalader le Mont Blanc malgré le risque croissant de chute de roches alors que les températures élevées dégèlent davantage à plus haute altitude.

Cette année, au moins 16 personnes sont décédées, mais une seule a eu lieu sur la Voie Royale.

"Il n'est pas facile de prendre une telle décision", a déclaré le maire Peillex. "Il s'est avéré, cependant, qu'une intervention était nécessaire: le Mont Blanc n'est pas une ascension normale: il faut bien se préparer avant de commencer l'aventure."

Peillex a déclaré qu'il envisageait la création d'une "brigade des neiges" d'officiers pour faire respecter les nouvelles règles.

Selon les autorités locales, la course au sommet a déjà provoqué des tensions parmi les grimpeurs, dont certains sont mal préparés ou peu familiarisés avec l'alpinisme. Des escarmouches ont été signalées parmi les alpinistes qui se bousculent pour se positionner sur des tronçons clés du sentier, tandis que de faux guides ont également été découverts.

Chaussures de sport

En outre, il convient de noter que certains alpinistes commencent le voyage sans préparation ou équipement approprié. Des alpinistes portant des chaussures de sport ordinaires auraient même été interceptés.

Beaucoup ne connaissent pas non plus les codes de conduite en montagne. Peillex a rapporté qu'un touriste avait installé une tente tout en haut de la montagne alors qu'il ne s'agit pas vraiment du paysage que la plupart des personnes veulent voir lors de leur ascension.

Par ailleurs, les touristes sont également guidés par des guides sans permis, a fait remarquer le maire.

L'application technique et juridique concrète de la mesure doit être développée dans les prochains mois. La limite quotidienne a été définie en fonction des options d'hébergement disponibles. Deux cents personnes peuvent passer la nuit dans les cabanes de la Voie Royale. En cas d'urgence, quatorze places supplémentaires peuvent être fournies.

Lire aussi