La supercar électrique Kalashnikov CV-1 vue de face

© Kalashnikov

Tech

Tesla n'a qu'à bien se tenir : son nouveau concurrent se nomme... Kalashnikov

Un nouveau concurrent vient d'arriver sur le marché des voitures électriques. Le fabricant d'armes russes Kalashnikov, célèbre pour son fusil d'assaut AK-47, vient en effet de dévoiler le prototype de sa “supercar électrique” CV-1. Son objectif ? S’imposer comme un concurrent sérieux de Tesla.

Le modèle de couleur bleu ciel, aux lignes carrées, n'est pas sans rappeler l'Izh-Kombi, une voiture de l'ère soviétique très populaire dans les années 1970, ce qui n’est pas si étonnant compte tenu le fait que l’usine du constructeur d’armes russes Izhmash, qui fabriquait les AK-47, était le producteur de ces véhicules. Elle a été dévoilée lors d'une foire à l'armement qui se tenait à Moscou cette semaine.

Des caractéristiques techniques tout à fait remarquables

Mais il ne faut pas se laisser abuser par l'aspect un peu désuet de sa carrosserie, car, selon la fiche technique du constructeur, l'automobile présente des caractéristiques techniques tout à fait remarquables. La CV-1 un est, en effet, dotée d'une motorisation de 220 kW, qui lui permet d'atteindre les 100 km/h en moins de 6 secondes. Elle serait équipée de batteries de 90 kW, ne pesant qu'une cinquantaine de kilos, contre plusieurs centaines de kilos pour le Model S ou le Model X de Tesla. On ne sait pas cependant si cette légèreté est liée à une innovation technologique particulière. Quoiqu'il en soit, elle permettrait à la voiture d'avoir une autonomie de 350 km.

Des compétiteurs de plus en plus étonnants sur le marché de la voiture électrique

Kalashnikov rejoint ainsi le club des entreprises les plus improbables à se lancer sur le marché de la voiture électrique, à l'instar du fabricant d'aspirateurs Dyson. “Cette technologie nous permettra de nous positionner parmi les constructeurs mondiaux de voitures électriques tels que Tesla et d’être leur concurrent”, a en effet déclaré le service de relations publiques de Kalachnikov à l’agence de presse russe RIA-Novosti.

Kalashnikov, l’une des plus grandes icônes de l’économie russe, était au bord de la faillite il y a 4 ans et a été privatisée au début de cette année. Son histoire remonte au début du XIXe siècle mais c’est surtout grâce à son ingénieur Mikhaïl Kalashnikov, qui a conçu le fameux fusil automatique AK-47, qu'elle a acquis sa renommée.

Le développement de la CV-1 répond à l'objectif de l'entreprise de diversifier ses activités, qui, outre les armes, incluent maintenant une ligne de vêtements et d'autres accessoires civils vendus dans ses propres boutiques.

Néanmoins, on ne connaît pas encore les détails concernant le lancement de ce véhicule.

La voiture électrique Kalashnikov CV-1 vue de l'arrière

© Kalashnikov

Sur le même sujet :