Cover image

© Pixabay

Travel & Food

Amsterdam est une "jungle sans loi" pendant la nuit

Amsterdam se transforme en un une jungle sans loi pendant la nuit et la police est incapable contre le crime et la violence, a déclaré Arre Zuurmond, le médiateur de la ville, dans une interview accordée au journal néerlandais Trouw.  

"Pendant, la nuit, le centre d'Amsterdam devient une jungle urbaine", a expliqué Arre Zuurmond, précisant que la police n'était plus en mesure de gérer la situation face aux courses illégales de voitures et de motos, à la vente de drogue et au désordre général-

Anarchie

Dans le quotidien néerlandais Trouw, Zuurmond dresse un tableau chaotique de la vie nocturne dans le centre-ville d'Amsterdam et ce, après que les autorités aient installé trois caméras de surveillance sur la place animée de Leidseplein , lieu bordé de bars et de clubs.

"Pendant une nuit, nous avons dénombré 900 infractions, principalement entre deux heures et quatre heures du matin, l'atmosphère est sombre et l'anarchie règne", a-t-il déclaré. "Les scooters font la course dans les zones piétonnes, il y a beaucoup de cris, on achète des drogues, on vole, on urine et on défèque même dans les rues", a encore déclaré l'ombudsman d'Amsterdam. 

"Le centre d'Amsterdam est en proie à la violence, mais il n'y a pas de réponse. Vous pouvez même uriner sur la camionnette d'une unité mobile de police et le chauffeur ne dira rien." Zuurmond a également précisé que quelques 2.000 taxis illégaux opéraient dans la ville pendant la nuit et que le marché était en plein essor.

New York

"Dans le quartier rouge, les rues sont si bondées la nuit que l'on se retrouve face à une situation publique très dangereuse car les services d'urgence ne peuvent pas passer en cas d'incendie ou si une personne est victime d'une crise cardiaque."

Selon Zuurmond, afin de trouver une solution, la ville devrait s'inspirer de New York qui a nettoyé le métro de la ville il y a vingt ans en se concentrant sur une station à la fois. Un tel plan pourrait être mis en œuvre à Amsterdam en commençant par le Leidseplein, a suggéré le médiateur.

18 millions de touristes

Amsterdam reçoit environ dix-huit millions de touristes par an, soit une population plus importante que celle des Pays-Bas. Au cours de l'année écoulée, des initiatives ont été prises pour lutter contre les excès et traiter les visiteurs indisciplinés. De lourdes amendes ont été appliquées contre ceux qui enfreignent l'ordre public.

Toutefois, ces mesures semblent donner peu de résultats. La ville attire toujours plus de groupes de jeunes hommes, principalement des Pays-Bas et de Grande-Bretagne, motivés par l'accès facile aux drogues et les soirées dans le quartier rouge.

Lire aussi