Cover image

© Pexels/Genaro Servín

Science

Le phénomène climatique El Niño est-il de retour ?

Le phénomène climatique El Niño pourrait être de retour durant le prochain hiver, indiquent les prévisions du U.S. Climate Prediction Center.  

En mai, les climatologues américains avaient déclaré qu'il y avait de 49% de chances que l'activité d'El Niño reprenne entre décembre et février. Toutefois, ces prévisions ont été revues à la hausse et les probabilités d'un regain d’activité de ce phénomène climatique sont passées à 64%, indique l'agence de presse Bloomberg. Selon les chercheurs, il est temps d'à nouveau accorder de l'attention aux marchés du gaz naturel, du café et du cacao.

Réchauffement

"Les conditions sont maintenant favorables à l'émergence d'El Nino au cours des six prochains mois", a déclaré Michelle L'Heureux, prévisionniste au Climate Prediction Center de College Park, dans le Maryland. 

El Niño se produit lorsque l'océan se réchauffe et que l'atmosphère réagit. Cela peut avoir de profondes répercussions sur la planète et sur les marchés financiers. En 2015, El Niño a créé d'importants dégâts aux récoltes de cacao, de thé et de café en Asie et en Afrique.

En outre, Singapour a été étouffée par la fumée des feux de forêt, tandis qu'aux États-Unis, l'hiver le plus chaud de l'histoire a été enregistré, ce qui a provoqué une forte baisse de la demande de gaz naturel.

Dégâts 

Les hivers d'El Niño sont généralement plus frais et plus orageux à travers le sud des États-Unis tandis qu'en Californie, on observe plus de pluie. Dans le nord-ouest du pays et dans le nord des Rocheuses, les températures sont généralement plus chaudes. En Amérique du Sud, le Brésil peut connaître la sécheresse tandis que l'Argentine peut avoir plus de pluie.

Par le passé, El Niño a provoqué d'énormes dégâts, notamment des incendies, des sécheresses et des inondations qui ont provoqué au moins 30.000 morts dans le monde. Entre 1997 et 1998, El Niño a provoqué des dégâts économiques de 100 milliards de dollars (86 milliards d'euros). En 1918 et 1919, ce phénomène climatique pourrait avoir été à l'origine d'une pandémie de grippe mondiale, selon le Climate Program Office,

Selon L'Heureux, un certain nombre d'indices montrent que la surface de l'océan commence à se réchauffer. Cependant, il n'est pas certain qu'El Nino va réellement se déclencher. Pour la création de ce phénomène, Il faut que l'atmosphère au-dessus du Pacifique réagisse à la surface plus chaude, ce qui n'a pas toujours eu lieu.

Lire aussi