Cover image

© iStock

Science

Du plastique a été retrouvé dans de la bière et dans le sel marin

En ce moment, le plastique fait énormément parler de lui et pas pour les bonnes raisons. On en retrouve partout: dans les océans, dans l'eau du robinet et même dans l'eau en bouteille. Mais malheureusement, cela ne s'arrête pas là. Une nouvelle étude montre que le plastique se retrouve également dans le sel marin que l'on utilise chaque jour mais aussi dans la bière. 

Le plastique est plus que jamais au coeur de l'actualité. Au fil des recherches et analyses, on se rend compte qu'il est présent partout: dans les océans en grande quantité, dans l'eau du robinet mais aussi dans l'eau en bouteille. Une récente étude publiée la semaine dernière est encore plus alarmante. Publiée en libre accès sur PLOS, elle montre les résultats d'analyses de 159 échantillons d'eau du robinet provenant de 14 pays différents, 12 marques de bière et 12 marques de sel marin. 

Eau américaine=danger

Même si de précédentes analyses confirmaient la présence de plastique dans l'eau du robinet, les chercheurs ont remis ça. Leur conclusion est que l'eau du robinet américaine est bien plus polluée que l'eau issue de pays de l'Union européenne. Le rêve américain vous dites? Cela a des conséquences sur la bière puisque celle-ci est inévitablement brassée avec de l'eau: du plastique a été retrouvé dans 12 marques de bière différentes. 

Les grandes brasseries ne sont pas concernées puisqu'elles utilisent un filtrage de l'eau beaucoup plus long et efficace. Par contre, les plus petites marques évitent de trop filtrer l'eau pour garder une bière au goût "authentique". Cela a pour conséquence de garder bien trop de microparticules de plastique dans la boisson. Un bien pour un mal, quoi...

Sel marin

Le plus inquiétant finalement, ce sont les analyses de 12 marques de sel marin. Ces marques proviennent tous de marchés internationaux donc il est probable que l'on trouve ces marques en Belgique. Cette étude vaut son pesant d'or car elle montre une nouvelle fois la dangerosité du plastique dans la nourriture. Car on peut difficilement faire plus toxique que le plastique. 

 "Les plastiques sont hydrophobes et sont connus pour absorber les produits chimiques présents dans leur environnement dont certains sont nocifs pour la reproduction et cancérigènes. Le plastique absorbe également les métaux et les bactéries en grande quantité, qui, une fois ingérés se désintègrent dans l'organisme et peut causer de gros dommages" lit-on en introduction de l'étude.  

Lire aussi: