Cover image

© Getty

Lifestyle

Avec 2,5 millions d'euros de recette, le marché de l'eSport est en plein boum en Belgique

Sur le marché de l'eSport, le sport sur jeux vidéo, la Belgique accusait un retard par rapport à ses voisins. Un gros manque à gagner puisque ce marché est très porteur et représente plusieurs millions d'euros. Ce jeudi, les chiffres d'une étude ont été publiés et on se rend compte que la Belgique a décidé de développer ce marché qui représente 2,5 millions d'euros rien que dans le plat pays. Des chiffres qui ne feront qu'augmenter au fil des ans. 

Petit à petit, l'eSport s'affirme comme une forme de divertissement pouvant concurrencer le vrai sport. Pour rappel, l'eSport est le nom que l'on donne au sport sur jeux vidéo. On a son propre avis sur cette forme de compétition mais le succès est indéniable. 

Le marché de cette forme de sport est très rentable: 27 millions de spectateurs pour une valeur marchande de 250 millions de dollars soit 200 millions d'euros apprend-t-on dans la DH. Mais ces chiffres sont dérisoires comparé aux Américains et Coréens qui dominent le monde du jeu vidéo professionnel.  

Comment se porte le marché belge? 

En Belgique, on est un peu en retard en matière d'eSport mais malgré tout, les chiffres sont en constante augmentation. "Le marché belge de l’eSport a généré près de 2,5 millions d’euros en 2017, et une hausse de celui-ci de plus de 20 % est prévue pour 2018", indiquent PayPal et SuperData, responsables de l'étude. 

Ce n'est que le commencement puisque l'on prévoit une croissance de 28% cette année et 19% e 2019. Mais ces chiffres ne prennent pas en compte les sorties vidéoludiques qui pourront accueillir de nouveaux joueurs professionnels et des nouvelles compétitions. C'est par exemple le cas avec Fortnite actuellement. Pour se faire une idée, la Belgique est le 13ème pays européen où l'eSport est le mieux développé. Le plat pays dispose donc d'une excellente marge de progression. 

1,1 millions de spectateurs

Au niveau des spectateurs, l'eSport se regarde en ligne sur des plate-formes comme Twitch. C'est gratuit et ça marche du tonnerre: "Avec 1,1 million de spectateurs uniques, le marché belge représente 4 % des fans européens de l’eSport. Au cours des deux années à venir, il est attendu que le public belge intéressé par les eSports augmente de plus de 50%."

En ce qui concerne les profils type des fans, ce sont les 25-34 ans qui regardent le plus de compétitions et évènement eSport, cela représente 38% du public belge. Les ados (13-17 ans) ne représentent que 12% du public. Ce n'est donc pas une discipline à prendre à la légère car elle intéresse principalement des personnes qui sont déjà dans la vie active.  

Lire aussi: