Cover image

© iStock

Lifestyle

Un abattoir belge a fait passer du boeuf français pour du blanc-bleu-belge

La société d'abattage Debaenst aurait vendu de la viande de boeuf française au groupe de supermarché Lidl en la faisant passer pour du blanc bleu belge. Lidl aurait rompu son contrat après avoir découvert la fraude.

Les abattoirs mouscronnais de Debaesnt auraient menti sur la provenance de leur viande, rapporte L'Écho ce vendredi. La société Debaenst a tenté de revendre de la viande de boeuf française au groupe Lidl en la présentant comme du blanc bleu belge. Mais la chaîne de supermarché n'en a pas voulu et a rompu son contrat après un audit en 2012.

"Nous avons réalisé un audit sur place à Mouscron. Le problème portait sur le type de race de viande: on nous a présenté une race pour une autre. Ensuite, nous avons retiré les produits concernés de nos magasins et mis un terme à notre coopération avec cette société", a confirmé un porte-parole de Lidl au journal économique.

Octobre 2012

Octobre 2012, une source interne prévient les clients Colruyt et Lidl de la fraude en cours. Lidl lance une enquête pour retracer l'origine de la viande puis mets un terme à sa collaboration. Colruyt n'a pas rompu son contrat car la découpe de la viande vendue dans ses supermarchés est réalisée directement dans ses installations.

"Nous avons eu une discussion sur le blanc bleu belge et la couleur de peau (des bovins, ndlr). Ils voulaient avoir uniquement des bêtes de race blanc bleu belge et ont argué qu'il y avait d'autres couleurs dans le lot", explique Kurt Debaenst, le CEO de la société d'abattage, qui estime que le problème n'avait pas lieu d'être.

Déjà lu?