Cover image

© epa

Politique

Le "Rassemblement national" de Marine Le Pen est déjà utilisé par un petit parti gaulliste

Nouvellement élue à la tête du Front national, Marine Le Pen veut repartir sur de nouvelle base. Et quoi de mieux qu'un changement de nom pour symboliser tout ça. Sauf quand on se plante dans le choix de ce dernier. Le "Rassemblement national" aurait été déposé à l'INPI en 2013 déjà et ses candidats se sont déjà présentés face à des candidats FN dans plusieurs élections.

Le Front national et Marine Le Pen veulent tourner la page du second tour de la présidentielle. Marion Maréchal-Le Pen partie, Jean-Marie Le Pen déchu, Florian Philippot exclu, l'heure est à la reconstruction. Le XVIe Congrès du Front national devait être le déclencheur d'une nouvelle dynamique, il suscite pour l'heure les moqueries des réseaux sociaux.

En cause, le nom choisi par Marine Le Pen pour remplacer le "Front national". Quelques heures seulement après l'annonce de ce choix qui doit encore être soumis aux votes des militants, un certain Igor Kurek dit avoir déjà déposé ce nom, le parti du "Rassemblent national". Il en est même le président et affirme que son parti a déjà participé à des élections.

Igor Kurek, qui parle d'une "erreur de débutante" de la part de Marine Le Pen, affirme même que sa liste s'est retrouvée opposée à des candidats FN aux municipales 2014 de Vitrolles tout comme aux Départementales 2015 de Nice.

Faux, répond Marine

Le président, qui qualifie son parti de gaulliste, a en effet déposé le nom "Rassemblement national" à l'INPI en 2013. Et il entend faire à nouveau campagne aux municipales de 2020. Igor Kurek a l'air bien décidé et se dit prêt à "aller en justice" si la présidente du FN persistait dans son choix.

Réponse de l'intéressée à RTL: le FN serait apparemment propriétaire d'un dépôt antérieur à celui déposé en 2013 à l'INPI. Marine Le Pen contre-attaque et veut maintenant poursuivre le petit parti pour utilisation de la flamme du FN, elle aussi déposée. Ce qui n'a pas vraiment impressionné notre gaulliste.

Peu importe l'issue de cette histoire, ça fait quand même un sacré désordre. D'autant que le nom "Rassemblement national" a déjà été utilisé comme slogan de campagne de Jean-Marie Le Pen. "Rassemblement national populaire" était aussi le nom d'un parti collabo datant de 1941. Bref, on a déjà vu mieux en termes de renouveau. À moins que le FN n'ait jamais vraiment changé?

Déjà lu?