Cover image

© epa

Politique

Theo Francken accuse Le Monde de publier une "fake news"

Le secrétaire d'État à l'Asile et aux Migrations belge est encore cité dans la presse étrangère. Mardi, c'est le journal français Le Monde qui le surnomme  le "Flamand antimigrants". Theo Francken a qualifié l'article de "fake news".

Le Monde a écrit un article sur l'affaire des Soudanais: le secrétaire d'État à l'Asile et aux Migrations Theo Francken (N-VA) est accusé d'avoir renvoyé des sans-papiers au Soudan et de les exposer à des risques de torture.

Le quotidien français a titré "Theo Francken, le Flamand antimigrants", une formule proche du"Trump flamand" du New York Times et de "l'intransigeant anti-migrants" du Washington Post. En réponse, Theo Francken a décrit l'article comme de la "Fake News".

Pas anti-migration

Le secrétaire d'État a répondu au quotidien avec une vidéo, la même qu'il avait envoyé au New York Times, dans laquelle il justifie sa politique migratoire (voir ci-contre).

"Je ne suis pas ‘anti-migration", je n’ai jamais été "anti-migration". Je ne suis définitivement pas un "extrémiste anti-immigration" comme le soutient fortement le Washington Post. Je suis pro-migration quand c’est correctement organisé et contrôlé. Nous accueillons les gens et nous sommes un pays accueillant et nous devons maintenir ce cap ", déclare-t-il dans la vidéo.

Déjà lu?