Cover image

© iStock

Travel & Food

Un morceau de réacteur d'un avion s'est détaché en plein vol et les images font froid dans le dos

Un vol de la compagne United Airlines a bien failli tourner au drame. Un morceau du réacteur de l'avion s'est détaché et si on en croit les images, les passagers l'ont échappé belle.

Dans les cauchemars des personnes qui ont peur de prendre l'avion, il y a généralement les ailes de l'appareil qui se cassent, le réservoir qui est à sec, le toit du coucou qui s'arrache et le réacteur qui prend feu. Entre autres. Soit de jolis scénarios catastrophes qui finissent avec un crash.

Mardi après-midi, les passagers embarqués sur le Boeing 777 de United Airlines ont vécu une expérience traumatisante qui s'en rapproche, au-dessus de l'océan Pacifique. Durant le vol, le capot protégeant un des réacteurs de l'appareil s'est détaché. Après 40 minutes dans ces conditions, l'avion s'est posé d'urgence sur le tarmac d'Honolulu, heureusement sans dégâts. Quelques passagers on partagé des photos de ce moment pour le moins impressionnant.

"Ça sent mauvais", écrit cet ingénieur chez Google

"Voici à quoi ressemble un avion rempli de passagers qui se préparent à mourir", écrit cet ingénieur

"Aujourd'hui, j'ai appris que si un moteur explose sur ton vol, tu as l'impression d'être dans une machine à laver", ajoute-t-il

"Le vol le plus terrifiant de ma vie", tweete cette entrepeneuse

On la comprend: "Si heureuse d'être en vie après notre atterrissage d'urgence"

Rareté des accidents d'avion

Heureusement, ce type d'accident n'arrive pas très souvent. En septembre 2017, un Airbus A380 de la compagnie Air France a connu une mésaventure du même type et il s'en est sorti d'urgence en se posant au Canada. Mais ce genre d'avarie suffisent à alimenter les craintes des aviophobes.

L'aviophobie ou l'aérodromophobie est l'une des peurs les plus répandues sur la planète mais elle n'est pas fondée car, en réalité, les accidents d'avion de ligne sont chaque année plus rares. L'année 2017 a ainsi été l'année record en terme de sécurité pour l'aviation civile: seuls 44 personnes ont perdu la vie dans 10 accidents, selon l'Aviation Safety Network (ASN).

Si l'on se réfère aux statistiques, prendre l'avion est beaucoup moins risqué que de prendre la route. En 2017, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a recensé environ 1,25 millions de morts sur les routes (tous véhicules confondus). Il y a donc 28.181 fois plus de risque de perdre la vie sur la route que dans les airs.

Le train par contre enregistre des chiffres quasiment identiques à ceux de l'avion. Conclusion? Prenez le train. En plus, c'est le transport le moins polluant.

A lire aussi