Cover image

© iStock

Science

Une étude révèle que l'asparagine, contenu notamment dans les asperges, pourrait favoriser le développement du cancer du sein

Une étude vient de révéler que certains aliments, contenant de l'asparagine, pourraient favoriser le développement du cancer du sein. Plutôt que de se mettre à un régime restreignant ce type d'aliment, qui sont très nombreux, les personnes atteintes de cette forme de cancer pourraient prendre un traitement qui empêcherait l'asparagine de se propager dans la circulation sanguine.

Une étude, publiée dans la revue scientifique Nature, révèle que l'asparagine, un acide aminé contenu en grande quantité dans les asperges notamment, pourrait entraîner la propagation du cancer du sein. Les chercheurs révèlent en fait que le régime alimentaire joue un rôle dans la propagation d'un cancer.

Le cancer du sein propagé par l'asparagine

Ils ont soumis des souris atteintes d'une forme de cancer du sein très agressive à des doses plus ou moins importantes d'asparagine. Rapidement, les scientifiques ont remarqué que des tumeurs secondaires se développaient dans d'autres organes. Alors que les tumeurs des souris soumises à un régime pauvre en asparagine diminuaient dans le temps.

Les scientifiques ont ensuite mené l'étude sur l'humain. Ils ont découvert que les tumeurs mammaires étaient celles qui produisaient le plus d'asparagine. 

Changer d'alimentation?

À la lueur de ces résultats, les patientes atteintes d'un cancer du sein pourraient donc être soumises à un régime pauvre en asparagine pour limiter la propagation de la maladie. Mais cet acide aminé est présent dans une grande partie de notre alimentation et un tel régime serait difficile à suivre.

L'asparagine est en effet présente dans les aliments riches en protéines animales et végétales, comme le bœuf, la volaille, les œufs, le poisson, les fruits de mer, les légumineuses, les produits laitiers, le lactosérum. Mais également dans les asperges, les pommes de terre, les noix, les graines, et le soja.

Les aliments qui sont faiblement pourvus en asparagine sont essentiellement des fruits et des légumes. En raison de l'omniprésence de cet acide aminé dans les aliments, des médicaments qui bloquent son passage dans la circulation sanguine pourraient donc être plus efficaces pour les femmes atteintes du cancer du sein.

Lire aussi