Cover image

© EPA

Tech

HTC a présenté le premier smartphone capable d'utiliser la 5G... à quelques détails près

Après 5 ans de bons et loyaux services, la 4G va tout doucement laisser sa place à sa grande soeur la 5G. Ce n'est pas pour tout de suite mais les constructeurs planchent déjà sur le sujet. Ainsi, la marque HTC a mis au point le premier smartphone capable d'utiliser la 5G. Enfin, à quelques détails près. 

Cette semaine à Taiwan se déroule un évènement consacré à la 5G: la 4G mais en bien plus rapide concrètement. Lors de cette grand-messe de la téléphonie mobile, le constructeur HTC a présenté un prototype de smartphone intéressant. Il s'agit du tout premier téléphone capable d'utiliser la 5G (voir tweet ci-contre). La machine présentait une vitesse de téléchargement de 809Mo par seconde. Avec la 4G, on dépasse pratiquement jamais les 150Mo par seconde, la différence est donc plutôt folle.

En plus de fournir une connexion plus rapide, la 5G permettra de plus grandes choses. Elle permettra d'unifier tous les appareils connectés sur un même réseau, le tout sans consommer beaucoup d'énergie. Quand elle sera en place, la 5G permettra d'économiser significativement la batterie de tes appareils. C'est sans doute la meilleure nouvelle, en fait.

Fin 2018 minimum

Le téléphone qui s'annonce être le futur modèle haut de gamme d'HTC n'est qu'un prototype... tout le comme le réseau 5G, en fait. En effet, le téléphone présenté par HTC n'était pas connecté au réseau 5G pur et dur. Par exemple, ne pouvait rien uploader, juste télécharger. Le téléphone utilisait juste une autre technologie connue sous le nom de LAA (Licensed Assisted Access). Cette dernière mixe les réseaux Wi-Fi et 4G pour augmenter la vitesse de transfert sur les appareils mobiles. Donc concrètement, ce n'est pas de la 5G mais ça y ressemble.

Les détails de ce fameux prototype HTC sont très faibles, on ne sait pratiquement rien du téléphone. C'est normal puisque les premiers vrais smartphones dotés de la 5G ne sont pas attendus avant la toute fin de l'année 2018. Mais ce n'est pas tout, pour pouvoir vraiment utiliser la 5G il faudra que les opérateurs belges soient capables de la distribuer. Pour rappel, 39 communes belges sont encore aujourd'hui privées de 4G, alors la 5G n'en parlons pas!

Déjà lu?