Cover image

© iStock

Economie

La nouvelle génération de moteurs à essence de Mazda serait moins polluante que la voiture électrique

Le constructeur japonais Mazda espère, avec son nouveau moteur essence Skyactiv-3, atteindre une efficacité thermique de 56%. Mazda deviendrait ainsi le premier constructeur qui réussit à transformer la majorité du carburant en puissance réelle.

C'est ce que a expliqué Mitsuo Hitomi, chef du secteur de conception des moteurs chez Mazda, lors d'un forum technologique à Tokio. Avec ces nouvelles technologies, une amélioration de l'efficacité thermique de 27% par rapport à la génération actuelle de moteurs Mazda, pourrait être atteinte.

Selon les observateurs, une telle efficacité pourrait sans doute assurer la subsistance des moteurs à pistons.

Formule 1

Actuellement, le moteur à combustion le plus efficace sur le plan thermique appartient à l'équipe Formule 1 de Mercedes-AMG. Les voitures de course que Mercedes met sur la ligne de départ auraient une efficacité thermique de 50%.

Le constructeur allemand espère lancer sur le marché commercial un dérivé du moteur de sport avec une efficacité thermique de 41%. Mercedes posséderait ainsi la voiture la plus efficace de l'histoire.

Ces performances seraient pourtant dépassées par le Skyactiv-3 de Mazda. Cependant, Hitomi n' pas exprimé clairement quand cette technologie serait disponible.

Argumentation

Hitomi n'a cependant pas précisé de quelle manière Mazda souhaite atteindre cette amélioration de l'efficacité thermique. Skyactiv-3 générera moins d'émissions que les voitures électriques, affirme Mazda. 

L'affirmation selon laquelle Skyactiv-3 serait plus propre qu'un véhicule totalement électrique est audacieuse et doit être nuancée. Mazda fonde son assertion sur ses estimations des émissions du "puits à la roue" des deux types de véhicules, en calculant la pollution générée par la production de combustibles fossiles et par la production d'électricité. Actuellement, beaucoup d'électricité est encore produite par les combustibles fossiles. Toutefois, dans les régions où l'électricité provient de l'électricité provient de l'énergie éolienne, solaire ou hydroélectrique, la voiture électrique serait plus propre et l'argumentation de Mazda ne tiendrait plus.

Lire aussi