Cover image

"La caisse noire de la Corée du Nord est presque vide"

Deux officiels chinois, en contact avec des officiels du gouvernement de Corée du Nord, ont indiqué à la chaîne de radio Radio Free Asia (RFA) que le régime de Kim Jong-un était à court d’argent en raison de son programme nucléaire, a rapporté Fox News. Selon le journal, la participation du pays aux Jeux Olympiques d’hiver qui se tiendront à Pyeongchang en Corée du Sud n’est qu’une manœuvre pour régler ce problème.

« En raison des dépenses extravagantes de Kim Jong-un, la caisse noire de son père, Kim Jong-il, est en train de se tarir. Il ne sera pas facile de contrôler les cadres de haut niveau de la Corée du Nord, qui sont malins comme des ratons laveurs », a dit l’une des sources à RFA.
L’un des officiels chinois a expliqué à radio Free Asia qu’il avait entendu des conversations inquiètes concernant les finances du "Bureau 39".

Ce Bureau 39 est une instance opaque chargée de gérer une caisse noire qui collecte les fonds issus d’activités illégales telles que la contrefaçon ou la production de drogue. En principe, chaque année, ces activités rapporteraient près d’un milliard de dollars. De même, 100 000 nord-coréens expatriés enverraient environ 500 millions de dollars chaque année au pays, selon des estimations des Nations unies.

Des raids pour trouver de la nourriture


Selon Fox News, l’armée aurait accordé deux ou 3 mois de congés aux soldats pour leur permettre de trouver de la nourriture. Récemment, le site sud-coréen Daily NK, qui couvre les actualités concernant la Corée du Nord grâce à un réseau d’informateurs, a publié une photo de soldats nord-coréens fourrageant un champ de maïs à la recherche d’épis.

[Photo] Soldiers granted leave to find foodhttps://t.co/TwXA3F7bUe #NorthKorea #DailyNK #InsideNorthKorea #Korea pic.twitter.com/85C12dfdCF


— Daily NK (@The_Daily_NK) 2 janvier 2018


« Les officiers savent mieux que quiconque qu’ils doivent nourrir leurs soldats pour maintenir leur bon état d’esprit, et que les rations de semoule de maïs trop peu caloriques ne font qu’instiller la désillusion parmi eux », aurait déclaré une source nord-coréenne au site Daily NK le mois dernier.

Par ailleurs, toujours d’après Fox News, des officiels nord-coréens auraient organisé des raids sur des fermes pour s’emparer de nourriture afin de nourrir les troupes. De faibles récoltes, la sécheresse et les sanctions internationales ont obligé le gouvernement à réduire les rations de nourriture des militaires.

Une situation de nature à forcer les négociations ?


Cette situation pourrait être une conséquence des essais nucléaires coûteux, ou des sanctions  internationales qui privent le régime de recettes commerciales cruciales pour lui permettre de fonctionner.

Une autre source a également indiqué à RFA que la participation de la Corée du Nord aux JO d’hiver de Pyeongchang aurait pour but de solliciter de l’aide, tout en donnant l’impression d’une volonté de faire baisser les tensions.

La Corée du Nord est de plus en plus isolée. Pour certains experts, cette situation devrait forcer Kim Jong-un à entamer des négociations pour assouplir les sanctions internationales. Mais en pratique, ce ne sont que des spéculations, et personne ne sait réellement ce qu’il fera.