Cover image
Science

Les fours à micro-ondes de l'UE produisent autant de CO2 que 7 millions de voitures

Au Royaume-Uni, les fours à micro-ondes émettent autant de dioxyde de carbone (CO2) qu’une flotte de plus d’un million de voitures particulières. Dans l’Union européenne, les fours à micro-ondes libèrent la même quantité de CO2 dans l’environnement que 7 millions de voitures, indique une étude menée par des scientifiques de l’Université de Manchester.

Au Royaume-Uni, les fours à micro-ondes émettent autant de dioxyde de carbone (CO2) qu’une flotte de plus d’un million de voitures particulières. Dans l’Union européenne, les fours à micro-ondes libèrent la même quantité de CO2 dans l’environnement que 7 millions de voitures, indique une étude menée par des scientifiques de l’Université de Manchester.


« La cuisson des aliments dans un four à micro-ondes ne libèrent pas directement du dioxyde de carbone comme le pot d’échappement d’une voiture », précisent les auteurs de l’étude. « Toutefois, cette recherche prend en compte le cycle de vie, « du berceau à la tombe », du four à micro-ondes », explique The Independent.

Empreinte écologique


« C’est la consommation d’électricité qui a le plus d’impact environnemental », ajoutent les auteurs. Selon ces derniers, les émissions de dioxyde de carbone de 19 fours à micro-ondes sur un an sont équivalentes à celle d’une voiture sur la même période. Par ailleurs, dans l’UE, les fours à micro-ondes consomment environ 9,4 térawattheures (TWh) d'électricité par an, soit l’équivalent de la quantité d’électricité produite chaque année par trois grandes centrales à gaz.

En outre, l’empreinte écologique de l'utilisation de l'énergie et des matières premières employées dans la fabrication du micro-ondes doit également prise en compte. L’élimination des déchets résultant des fours à micro-ondes est également un problème. Les équipements électriques tels que les fours à micro-ondes constituent le flux de déchets à la croissance la plus rapide au monde. Selon l’étude, en 2005, 184.000 tonnes de déchets électriques et électroniques ont été produites dans l’UE par les fours à micro-ondes mis au rebut.

Lorsque tous ces éléments sont pris en compte, il apparaît qu’un four à micro-ondes a une empreinte écologique significative.

Selon cette recherche, les fours à micro-ondes de l’Union européenne sont responsables de la production de 7,7 millions de tonnes de CO2 par an, ce qui équivaut aux émissions annuelles de 6,8 millions de voitures particulières.

Les fours à micro-ondes sont les fours les plus utilisés dans tous les pays de l’UE. D’ici 2020, leur nombre devraient atteindre 135 millions d’unités. Toutefois, les émissions de la flotte de voitures sont bien entendu beaucoup plus élevées que celles des fours à micro-ondes. Au total, en 2008, plus de 256 millions de voitures ont été comptabilisées dans l’UE, soit 37 fois le nombre de voitures assimilées aux émissions des fours à micro-ondes dans cette étude.

Une utilisation plus efficace


Selon les chercheurs, les efforts visant à réduire cette consommation devraient se concentrer sur une amélioration de la sensibilisation et du comportement des consommateurs afin que ces derniers utilisent ces appareils de manière plus efficace.

Selon le Dr Alejandro Gallego-Schmid, de l'École de génie chimique et de science analytique de l'Université de Manchester, l’évolution technologique rapide et la chute des prix poussent les consommateurs européens à acheter des appareils électriques. « Les consommateurs ont maintenant tendance à acquérir de nouveaux appareils électriques avant que ceux qu’ils possèdent déjà n’atteignent leur fin de vie utile. Les produits électroniques sont en outre devenus des articles à la mode et représentatifs d’un certain statut. »

D’ici 2025, les fours à micro-ondes devraient générer 195 millions de tonnes de déchets, soit 16 millions d’unités individuelles jetés aux ordures par an.