Cover image
Science

Il fait tellement froid aux Etats-Unis que les requins meurent gelés

Aux Etats-Unis, les températures extrêmement basses enregistrées récemment sont un piège mortel pour les requins, indique l'Atlantic White Shark Conservancy (AWSC). Cette organisation basée sur le littoral de Cape Cod rapporte que plusieurs requins se sont échoués sur les plages et sont morts à cause d'un choc thermique.

Aux Etats-Unis, les températures extrêmement basses enregistrées récemment sont un piège mortel pour les requins, indique l'Atlantic White Shark Conservancy (AWSC). Cette organisation basée sur le littoral de Cape Cod rapporte que plusieurs requins se sont échoués sur les plages et sont morts à cause d'un choc thermique.


« Les organismes subissent un choc thermique lorsqu'ils sont exposés à des températures extrêmes, ce qui peut provoquer des spasmes musculaires et un arrêt cardiaque », expliquent les scientifiques de l'AWSC.


Selon l'AWSC, les requins nageant au large de la côte de Cape Cod (où des températures jusqu'à moins 15 degrés Celsius ont été enregistrées) ont été victimes d'un choc thermique et se sont échoués sur la rive où ils sont probablement morts par suffocation.


« D'autres analyses doivent cependant encore déterminer la cause exacte de la mort de ces animaux », affirment les experts. C'est pour cette raison que les organes des animaux ont été transférés à des laboratoires pour des analyses supplémentaires.


« Lorsque l'air est si froid, cela gèle les branchies très rapidement », a déclaré Greg Skomal, spécialistes des sciences de la mer. « Ces filaments branchiaux sont très sensibles et il faut peu de temps pour que cela provoque la mort du requin. »



Tortues de mer


Selon Greg Skomal, ces requins de 12 pieds de long avaient commencé à se diriger vers le sud lorsqu'ils ont été surpris par les eaux glacées dans les environs de Cape Cod, une péninsule au nord-est de New York, dans l'Etat du Massachussetts.


L'un de ces requins était tellement gelé qu'une dissection immédiate s'est avérée impossible. L'animal a dû être transféré au service des pêches de la NOAA, l'agence américaine chargée de la météorologie et de l'océanographie, pour être decongelé et disséqué ensuite.

Dans la région de l'île de Galveston, au Texas, les biologistes de la NOAA ont pu sauver dix-huit tortues marines d'un gel mortel. Les tortues de mer léthargiques ont été retrouvées par des pêcheurs. Ces derniers les ont transportées ensuite au Sea Turtle de la NOAA.