Près de la moitié des accidents du travail mortels ont lieu sur la route

Chaque année, 60 personnes en moyenne décèdent en Belgique dans un accident du travail survenu sur la route (sur 123 au total) et près de 1.900 sont en incapacité de travail permanente.

Chaque année, 60 personnes en moyenne décèdent en Belgique dans un accident du travail survenu sur la route (sur 123 au total) et près de 1.900 sont en incapacité de travail permanente.


Environ 85% de tous ces accidents du travail dans la circulation se produisent lors des déplacements domicile-travail, indique une analyse de l’IBSR basée sur les chiffres du Fonds des Accidents du Travail au cours de la période 2010-2014.



Les accidents du travail plus graves sur la route


Les accidents du travail dans la circulation ont des conséquences nettement plus lourdes que les accidents du travail « ordinaires »: pour 1.000 accidents survenus sur la route, plus de 126 personnes sont en incapacité de travail permanente ou décèdent contre 94 pour les autres types d’accidents du travail. Outre les coûts humains, les coûts directs résultant des accidents du travail dans la circulation sont colossaux: 86.000 euros pour un accident avec incapacité permanente et 400.000 euros pour un accident mortel. A côté de cela, il y aussi les coûts cachés, souvent plus importants encore: temps perdu pour cause d’interruption d’activité, véhicule temporairement immobilisé, remplacement de personnel et formation des remplaçants, perte de clients mécontents à cause d’une baisse de rendement temporaire, etc.


Les employeurs doivent se rendre compte que les coûts directs et indirects engendrés par les accidents du travail dans la circulation sont énormes. La sécurité sur le lieu de travail est depuis longtemps primordiale dans de nombreuses entreprises, conclut l’IBSR.