Cover image

Bill Gates: "une nouvelle énergie non-polluante sauvera bientôt la planète"

Dans la dernière édition de leur lettre annuelle, Bill et Melinda Gates affirment que le monde nécessite un « miracle énergétique », et prédisent que celui-ci arrivera avant 15 ans. Bill Gates cite des projections de scientifiques montrant qu’il est nécessaire de réduire les émissions de gaz carbonique de 80% d’ici 2050, et de les cesser totalement d’ici 2100. Ce qui n’est pas prêt d’arriver si nous continuons sur notre trajectoire actuelle.


Bill Gates se dit stupéfait de voir le peu d’argent consacré à la recherche de nouvelles énergies non-polluantes. Il a lui-même investi un milliard en 5 ans dans le secteur et a fait pression sur les gouvernements pour qu’ils investissent eux-mêmes dans des initiatives en ce sens.

Gates explique le besoin d’une grande découverte car, dit-il, les pistes suivies actuellement (comme les voitures électriques ou les LED) ne réduiront pas suffisamment les émanations d’ici 2100 : elles ne sont pas assez efficaces, ni bon marché.

Gates a investi dans une nouvelle génération de technologie nucléaire, qu’il dit très prometteuse. Il travaille aussi à l’amélioration des batteries, pour stocker de façon moins onéreuse et en plus grande quantité l’énergie produite de façon intermittente par le soleil ou par le vent. Il faut, dit-il, explorer des voies multiples.

Gates parie sur un succès rapide « dans les 15 prochaines années, je pense que le monde fera une grande découverte d’énergie non-polluante qui sauvera notre planète et alimentera notre monde ».