Cover image

L’Australie aussi envisage de légaliser le cannabis médical

L’Australie envisage de légaliser la culture de cannabis médicinal pour fournir les patients locaux et créer une industrie d’exportation répondant à la demande mondiale pour des médicaments traitant les douleurs chroniques, indique le Financial Times.


Elle s’inspire d’initiatives prises au Canada et dans au moins 23 Etats des Etats Unis, qui ont rapporté $2,7 milliards en 2014.

Sussan Ley, ministre de la santé australienne, a annoncé la nouvelle législation proposée au parlement. Elle parle d’une production de cannabis médicinal sûre, légale et fiable, tout en signalant les avantages pour les fermiers et producteurs locaux, ainsi que pour la recherche et l’expertise clinique du pays.

L’Australie est déjà l’un des plus grands fournisseurs mondiaux d’ingrédients bruts pour les analgésiques, via la culture du pavot en Tasmanie.

Un nouveau secteur


Le pays suscite maintenant l’intérêt des entreprises étrangères cherchant à produire du cannabis médical, mais il compte aussi lever des fonds auprès des investisseurs locaux qui ne craignent pas les initiatives risquées.

La business school de l’Université de Sidney travaille avec une société israélienne, ASX Pharmaceuticals, dans le but de produire des produits à base de cannabis pour l’exportation.

Jusqu’à présent, la culture locale de cannabis pour la production de produits thérapeutiques était interdite en Australie, mais sa consommation était légale pour certains groupes de patients et certains essais cliniques.

Mme Ley pense que la loi pourrait être votée d’ici à fin mars et que les premiers produits à base de cannabis seraient disponibles dans les mois à venir.