Les artistes souffrent-ils vraiment du téléchargement illégal ?

Le quotidien britannique, le Times, a rassemblé les chiffres officiels des recettes de l'industrie musicale en Angleterre. Les résultats ont été regroupés en trois catégories: la musique enregistrée, la musique live et les royalties des cinq dernières années.


Les résultats sont sans appel: les artistes touchent proportionnellement bien plus sur les concerts que les labels. Inversement, sur la musique enregistrée, les majors récupèrent une partie bien plus importantes des revenus que les artistes.


L'impact du téléchargement illégal est donc ressenti bien plus violemment par les maisons de disques que par les artistes.


Un second graphique démontre d'ailleurs que les revenus des artistes a augmenté, en dépit de la chute des ventes de CSs. 


 


Lu sur: http://www.slate.fr/story/13789/telechargement-illegal-label-production-artistes